Occitanie

Loisirs

Go&Live mise sur la vente de séjours linguistiques en ligne

Par Fleur Olagnier, le 05 juin 2019

L'organisateur de séjours linguistiques Go&Live, basé à Rodez (Aveyron), ne cesse de diversifier son offre. Avec déjà six marques à son actif, le groupe a récemment lancé une plateforme d'achat en ligne unique dédiée aux séjours linguistiques et éducatifs, et crée actuellement sa propre fondation d'entreprise.

Illustration séjour sportif Go & Live.
Depuis le rachat de Sports Elite Jeunes, Go&Live propose vacances et stages sportifs sur des campus à l'américaine. — Photo : Go&Live

« Partir et vivre », la traduction littérale de Go&Live (180 salariés dont 120 à Rodez ; CA 2018 : 91 M€) résume bien la philosophie du groupe aveyronnais spécialisé ans les séjours linguistiques. « Tout a commencé avec un professeur d’anglais de Rodez qui s’est démené pour emmener sa classe en Grande-Bretagne, raconte Jean Burdin, PDG de Go&Live. Aujourd’hui, nous accompagnons 150 000 personnes chaque année dans 55 pays. »

De rachat en rachat

La société pionnière du groupe, Club Langues & Civilisations (CA 2018 : 44 M€) ou CLC, est spécialisée dans les séjours linguistiques depuis 1972. En 1993, le rachat de Nacel (CA 2018 : 16 M€) ajoute à l’arc de Go&Live la corde du séjour personnalisé, notamment à thème, via un réseau d’équipes aux États-Unis, au Canada et en Australie. « Nous voulons développer notre propre réseau d’écoles, dont la Nacel English School, ouverte en 2016 à Londres, est le premier établissement », note le président.

Puis en 2001, la reprise de Sports Elite Jeunes permet à l’entreprise de proposer vacances et stages sportifs sur des campus à l’américaine, couplés à du perfectionnement en langue, journalisme, stratégie ou team building. Depuis plus de 20 ans, Go&Live gère aussi American Village pour plonger les 6-17 ans en immersion dans 17 villages du territoire à thème anglo-saxon.

En 2009, le groupe rachète l’organisme de soutien scolaire sur-mesure et formation professionnelle Keep School. « Il y a deux ans, nous avons racheté le spécialiste des séjours itinérants pour pré-ados et jeunes adultes Sans Frontières (CA 2018 : 8 M€), afin de compléter notre offre avec une démarche de tourisme responsable. C’est notre sixième marque. En tout, Go&Live, à ce jour le plus grand groupe national en volume de séjours, emploie chaque année 2 500 saisonniers », souligne Jean Burdin.

Objectif : 100 M€ de CA

Pour gérer toutes ces offres, l’ouverture d’un site d’e-commerce multivendeurs semblait la suite logique : la marketplace Goandlive.com a été lancée l’année dernière. En 2019, l’entreprise ne prévoit pas d’opération de croissance externe, mais lance plusieurs nouveaux concepts : centres de loisirs en ville à la journée, colonies de vacances à thème… L’application Connect & Go permet, elle, de découvrir une ville sous forme de jeu de piste. D’abord testée à Rodez, elle doit être déployée à Londres cet été et pour les voyages scolaires en 2020.

Enfin, les sociétés du groupe lancent leur propre fondation d’entreprise au budget de 150 000 euros sur cinq ans. « Sa vocation est de porter et financer des projets conçus par des jeunes de moins de 26 ans dans l’éducation, les langues, la culture et le sport, explique Xavier Aubert, directeur général. Pour cette première édition, le lauréat recevra, en janvier 2020, une dotation de 10 000 €. »

Par les multiples actions destinées à booster sa visibilité, le groupe Go&Live vise 100 M€ de chiffre d'affaires et de 30 à 50 embauches supplémentaires en 2020.

Illustration séjour sportif Go & Live.
Depuis le rachat de Sports Elite Jeunes, Go&Live propose vacances et stages sportifs sur des campus à l'américaine. — Photo : Go&Live

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.