Occitanie

Industrie

CRM muscle son export vers le continent américain

Par Paul Falzon, le 20 janvier 2020

L'industriel tarnais CRM (85 salariés, CA 2019 : 11,4 M€) a remis à plat sa stratégie export avec l'embauche d'un directeur commercial dédié et l'intégration dans l'accélérateur international de Bpifrance. Objectif : maîtriser l'ensemble de la chaîne de valeurs, de la vente à la livraison.

Présidée par Martine Païs, la PMI tarnaise CRM est spécialisé dans l'usinage de pièces de haute précision par enlèvement de matière, et la réalisation d'ensembles mécano-soudés.
Présidée par Martine Païs, la PMI tarnaise CRM est spécialisée dans l'usinage de pièces de haute précision par enlèvement de matière, et la réalisation d'ensembles mécano-soudés. — Photo : CRM

Vingt ans après sa création à Blaye-les-Mines (81), CRM (85 salariés, CA 2019 : 11,4 M€) aborde une nouvelle étape de son développement. Le spécialiste de la mécanique de précision principalement positionné sur les industries de transport (ferroviaire, aéronautique) et de l’énergie (gaz et pétrole, et nucléaire) a recruté cet automne un directeur commercial export et une assistante bilingue pour développer ses ventes à l’international, où ses produits sont actuellement distribués dans 14 pays. « Près de 30 % du chiffre d’affaires est réalisé à l’étranger, mais il s’agit d’un export indirect pour lequel nous n’assurons pas le transport et la livraison, indique Martine Païs, présidente de CRM. Il nous faut désormais acquérir une culture export pour maîtriser les dimensions contractuelles, financières et logistiques de ce déploiement à l’international. »

Diversifier les débouchés

CRM a récemment intégré l’accélérateur international de Bpifrance et va bénéficier du soutien de la Région, via le « Contrat Export Occitanie ». L’objectif est d’atteindre dès la première année 7 M€ de chiffre d’affaires à l’international, soit environ 50 % du prévisionnel 2020. Le développement de l’export doit se faire selon deux axes. Le premier est géographique, et concerne prioritairement les marchés américains. « Nous sommes déjà présents en Argentine et aux États-Unis, et voulons nous renforcer au Mexique », précise Martine Païs.

Le second axe de développement est la diversification métiers, pour répartir au mieux les risques. Entre 2015 et 2017, la chute des cours des hydrocarbures a fortement impacté l’entreprise, passée de 100 à 80 salariés. Si les industries du gaz et du pétrole représentent encore 30 % du chiffre d’affaires, le ferroviaire est devenu le premier débouché des produits CRM (36 %) et son principal angle d’attaque des marchés européens (Espagne, Pologne et Belgique). CRM a prévu de participer à plusieurs salons internationaux dans ce secteur.

Une école éphémère

En France, la PME entend développer ses positions sur le nucléaire et l’aéronautique, où elle réalise moins de 10 % de son chiffre d’affaires. La société compte pour cela sur la complémentarité de ses trois entités. À Blaye-les-Mines, le site CRM assure l’usinage de pièces jusqu’à 800 mm de diamètre et la réalisation d’ensembles mécano soudés, tandis que l’atelier MGB (créé en 2014) est spécialisé dans les procédés spéciaux (peinture, phosphatation, rodage). Situé à Onet-le-Chateau (12), le site LBT est positionné sur les pièces de grande dimension.

Avec une croissance attendue du chiffre d’affaires de 16 % en 2020, CRM a lancé l’an dernier un programme de recrutement original avec le soutien de l’UIMM et du Pôle Emploi. Une « école éphémère » a permis d’identifier 17 demandeurs d’emploi sur la base de leurs aptitudes métiers, et non du diplôme : un programme de formation de 400 heures a suivi, qui a débouché sur l’intégration de 13 personnes en contrat de professionnalisation. « L’expérience a été l’occasion de repenser totalement notre organisation, avec une préparation beaucoup plus poussée de nos méthodes en amont, se félicite Martine Païs. Cela nous permet de préparer l’avenir face au manque de personnel qualifié. »

Présidée par Martine Païs, la PMI tarnaise CRM est spécialisé dans l'usinage de pièces de haute précision par enlèvement de matière, et la réalisation d'ensembles mécano-soudés.
Présidée par Martine Païs, la PMI tarnaise CRM est spécialisée dans l'usinage de pièces de haute précision par enlèvement de matière, et la réalisation d'ensembles mécano-soudés. — Photo : CRM

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.