Haute-Garonne

Conjoncture

Coronavirus : les acteurs économiques toulousains se mobilisent

Par Paul Falzon, le 12 mars 2020

Après la CCI Toulouse Haute-Garonne, la Région Occitanie a annoncé des mesures pour soutenir les entreprises impactées par la crise du coronavirus Covid-19. Particulièrement touchés par la baisse d'activité, les professionnels de l'événementiel demandent des dégrèvements sur les cotisations sociales et fiscales.

Près de 250 chefs d'entreprises de la région toulousaine ont participé à la réunion d'information sur le coronavirus organisée dans les locaux de la CCI Toulouse Haute-Garonne ce mercredi 11 mars.
Près de 250 chefs d'entreprises de la région toulousaine ont participé à la réunion d'information sur le coronavirus organisée dans les locaux de la CCI Toulouse Haute-Garonne le 11 mars. — Photo : CCI Toulouse Haute-Garonne

Depuis le début de la semaine, le monde économique toulousain s’organise pour limiter l’impact des baisses d’activité liées au coronavirus. Après le lancement d’une cellule de crise le 9 mars, la CCI Toulouse Haute-Garonne a accueilli le 11 mars 150 chefs d’entreprise de l’agglomération, ainsi que des représentants de la Chambre de métiers et de l’artisanat 31, de la préfecture de Haute-Garonne et de plusieurs services de l’État (Urssaf, Direccte et Finances publiques).

Fonds de garantie

Parmi les principales mesures de soutien prises par le gouvernement, le président de la CCI Philippe Robardey a incité les entreprises toulousaines à se rapprocher des administrations pour obtenir des délais sur le paiement d’échéances sociales et fiscales, ainsi qu’un accès simplifié aux dispositifs de chômage partiel. Et de souligner « le très bon boulot » de la Direccte régionale qui a validé depuis le début de la semaine plusieurs demandes de chômage partiel en moins de 48 heures.

Philippe Robardey, président de la CCI Toulouse Haute-Garonne
Philippe Robardey, président de la CCI Toulouse Haute-Garonne - Photo : Sogeclair

« Mais les reports de cotisation ne suffiront pas, nous devons obtenir la mise en place d’un dispositif pour les pertes d’exploitation qui ne seront pas compensées », a demandé Philippe Robardey. Le président de la CMA 31 Vincent Aguilera a abondé en proposant « un fonds de garantie établi à l’échelon européen, qui pourrait transiter par les assureurs pour compenser les pertes d’exploitation ». La CCI Toulouse Haute-Garonne a appelé les entreprises locales à participer à sa consultation en ligne, qui doit permettre de mieux quantifier les impacts du coronavirus pour adapter la réponse publique.

La région Occitanie va cautionner les prêts de trésorerie

Ce jeudi, c’est la région Occitanie qui a rendu publique un train de mesures de soutien aux entreprises. La collectivité s’engage notamment à assurer tous les paiements aux entreprises au titre du plan de continuité régionale, et à n’appliquer aucune pénalité de retard aux prestataires dans ses marchés. La région Occitanie a aussi décidé de suspendre à compter du 1er avril et pour une durée de 6 mois l’ensemble des remboursements d’avance accordés aux entreprises, une mesure qui porte sur 60 millions d’euros d’encours auprès de 520 entreprises d’Occitanie.

« Au-delà de l’urgence, nous devons collectivement garantir à nos entreprises les conditions pour être présentes lors de la reprise de l’économie, a réagi la présidente de région Carole Delga. Je souhaite entrer en discussion avec le secteur bancaire régional pour renforcer nos dispositifs de rebond industriel. » Une première enveloppe de 5 M€ a été débloquée pour que les banques s’appuient sur les garanties d’emprunt de la Région et assurent le fonds de trésorerie nécessaire aux entreprises.

Événementiel : jusqu’à 95 % d’annulations

Côté filières, 200 entreprises du secteur de l’événementiel et de l’hôtellerie-restauration se sont associées depuis le début de la semaine dans le collectif SOS Event 31 pour alerter les pouvoirs publics et leurs clients sur l’effondrement de l’activité. « Depuis une semaine nous constatons entre 60 et 95 % d’annulations sur des événementiels tenus en mars et en avril, et parfois en mai : à ce jour, cela représente déjà une baisse de 25 à 40 % des chiffres d’affaires annuels des entreprises concernées », rapporte Jean-François Renac, directeur général de la société d’événementiels Miharu. « Le report des échéances fiscales ou sociales ne sera pas suffisant, la majorité de nos structures ne tiendra pas jusqu’au mois de juin », a averti Pierre Garrigues, fondateur de l’agence PGO.

Jean-François Renac, président du club CIRT et dirigeant de Miharu.
Jean-François Renac, président du club CIRT et dirigeant de Miharu. - Photo : ©Gilles Vidal

Les professionnels toulousains de l’événementiel font jouer deux leviers. Le premier auprès de leurs clients pour limiter les annulations et reports, notamment pour les manifestations ne rassemblant que quelques dizaines de personnes. « Nous avons été confrontés à des comportements irresponsables de groupes qui refusent de payer les acomptes et menaçaient de blacklister les entreprises qui les réclamaient : on constate de ce côté-là un progrès », a souligné Jean-François Renac.

Vers une exonération de la CFE ?

Le second levier concerne les collectivités et l’État. Les discussions avec Toulouse Métropole font espérer aux professionnels de l’événementiel et de l’hôtellerie une exonération sur la cotisation foncière des entreprises et sur la taxe de séjour. Le collectif SOS Event 31 espère désormais du gouvernement la reconnaissance d’un « état de catastrophe économique » ouvrant la voie à des prises en charge assurantielles, sur le modèle de ce qui avait été décidé après l’explosion de l’usine AZF en 2001.

Près de 250 chefs d'entreprises de la région toulousaine ont participé à la réunion d'information sur le coronavirus organisée dans les locaux de la CCI Toulouse Haute-Garonne ce mercredi 11 mars.
Près de 250 chefs d'entreprises de la région toulousaine ont participé à la réunion d'information sur le coronavirus organisée dans les locaux de la CCI Toulouse Haute-Garonne le 11 mars. — Photo : CCI Toulouse Haute-Garonne

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail