Toulouse

Hôtellerie

Coronavirus : la franchise Flower Campings mise tout sur la saison estivale

Par Fleur Olagnier, le 24 avril 2020

Flower Campings enregistre une baisse des réservations de plus de 90 % en raison de l’épidémie de coronavirus. Pourtant, les 135 franchisés de l’enseigne toulousaine restent positifs. Tous se préparent activement à la réouverture, notamment pour les mois de juillet et août qui peuvent représenter jusqu’à 80 % de chiffre d’affaires.

Les campings Flower devraient "avoir moins de mal" à respecter la distanciation sociale que d'autres types d'hébergement touristique.
Les campings Flower devraient "avoir moins de mal" à respecter la distanciation sociale que d'autres types d'hébergement touristique. — Photo : Flower Campings

Le toulousain Flower Campings (CA 2019 : 72 M€), franchise spécialisée dans les hôtels de plein air familiaux, subit de plein fouet l’impact de la crise du coronavirus. Comme la plupart des acteurs de l’hébergement touristique, les 135 campings de l’enseigne dans toute la France ont fermé au début du confinement et ne savent pas quand ils pourront rouvrir. « Jusqu’au mois de mars, nous étions très bien partis pour cette saison, mais depuis le début de la crise liée au Covid-19, nous enregistrons 90 % de réservations en moins par rapport à l’année passée, et jusqu’à 99 % pour certains établissements, partage Florent Parnot, directeur de la franchise. Nous restons optimistes puisque les mois d’avril et mai représentent environ 10 à 15 % du chiffre d’affaires, contre 70 à 80 % pour les deux mois d’été, période à laquelle nous nous préparons très activement. »

Florent Parnot, directeur de la franchise Flower Campings et Laurent Seigne, président.
Florent Parnot, directeur de la franchise Flower Campings et Laurent Seigne, président. - Photo : Flower Campings

Un respect plus aisé de la distanciation sociale

Malgré le confinement, tous les responsables des campings Flower travaillent donc d’arrache-pied. Tout en gérant les reports d’échéances et demandes de prêts exceptionnels pour faire face au déficit de trésorerie, les franchisés préparent la saison estivale. « Nous les accompagnons de très près, notamment par des visioconférences hebdomadaires, des réunions exceptionnelles du conseil des adhérents toutes les deux semaines, et un soutien important sur les questions juridiques et commerciales. Nous avons d’ailleurs reporté toutes les échéances dues à la franchise », souligne Florent Parnot. Concernant les réservations, Flower Campings a fourni des lettres types à ses franchisés, pour les aider à expliquer à leurs clients les conditions de report ou de création d’avoir sur leur séjour.

En parallèle de la gestion de crise, les gérants de camping mettent donc en état leurs infrastructures pour l’été, notamment sur les questions d’hygiène. « Par rapport à d’autres types d’hébergement, nous aurons plus de facilité à respecter la distanciation sociale car on compte environ 100 m2 par emplacement de tente, caravane ou mobile-home », appuie le directeur de la franchise. Par ailleurs, Flower Campings applique les règles d’hygiènes conseillées par la Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air, qui a elle-même élaboré ces règles grâce à des groupes de travail avec des professionnels de santé.

Les campings Flower ont testé différents protocoles de désinfection et sont déjà prêts à une réouverture dans le strict respect des règles d'hygiène.
Les campings Flower ont testé différents protocoles de désinfection et sont déjà prêts à une réouverture dans le strict respect des règles d'hygiène. - Photo : Flower Campings

Des protocoles d’hygiène opérationnels

« Plusieurs produits désinfectants et la manière de les appliquer dans les mobile-homes et espaces communs ont été testés, explique Florent Parnot. Si tout va bien, ces protocoles utilisés dans le domaine de la santé que nous maîtrisons désormais, seront en adéquation avec les mesures gouvernementales qu’il faudra appliquer à la réouverture ».

Flower Campings reste optimiste quant au développement de l’enseigne. Par ses nombreuses mesures de soutien aux adhérents, l’entreprise espère montrer à ses futurs franchisés sa capacité d’accompagnement et sa fiabilité, en période de crise comme dans les jours meilleurs. Les entrées de nouveaux campings dans la franchise sont à l’arrêt, mais devraient reprendre dès la fin du confinement, quand les visites dans les différents hôtels de plein air seront de nouveau possibles.

Les campings Flower devraient "avoir moins de mal" à respecter la distanciation sociale que d'autres types d'hébergement touristique.
Les campings Flower devraient "avoir moins de mal" à respecter la distanciation sociale que d'autres types d'hébergement touristique. — Photo : Flower Campings

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail