Aéronautique

Airbus : un top management remanié et de nouvelles commandes

Par Juliette Jaulerry, le 15 décembre 2017

La semaine a été riche en événements pour le groupe aéronautique Airbus, entre le départ annoncé du numéro deux du groupe Fabrice Brégier et une belle commande pour Delta Airlines.

Airbus A21neo
Le modèle moyen courrier Airbus A21neo. — Photo : Airbus

C'est un conseil d'administration fort en annonces qui s'est déroulé chez Airbus (134 000 salariés ; CA : 67 milliards d'euros) le 14 décembre pour remanier la direction de l'entreprise. Le CEO du groupe, Tom Enders, a informé qu'il ne briguerait pas un autre mandat au terme de celui qu'il exerce et qui prendra fin en avril 2019. Poussé vers la sortie, Fabrice Brégier, directeur exécutif du groupe et président d'Airbus Commercial Aircraft, a annoncé qu'il quitterait ses fonctions en février prochain.

Plus de "numéro deux"

C'est Guillaume Faury, PDG d'Airbus Helicopters, qui prendra sa suite à la tête de la branche aviation commerciale. Dans un contexte tendu au sein du géant aéronautique sur fond de plusieurs enquêtes pour soupçons de corruption ouvertes en Europe ces derniers mois, le groupe fait donc le choix de ne pas nommer de numéro deux.

100 moyen courriers pour Delta Air Lines

La même journée, Airbus a annoncé une commande ferme de 100 A321neo auprès de Delta Air Lines. La compagnie aérienne américaine a également placé une option sur 100 appareils supplémentaires, ce qui porterait l'opération à environ 25 milliards de dollars au prix catalogue. L'A321 est le plus grand appareil de la famille A320 avec une capacité de 240 passagers. La version "neo" devrait permettre à la compagnie aérienne de réaliser une économie de carburant au maximum de 20 % d'ici 2020.

Airbus A21neo
Le modèle moyen courrier Airbus A21neo. — Photo : Airbus

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.