Haute-Garonne

Agroalimentaire

Agronutris s'associe avec le groupe Bühler pour passer le cap de l'industrialisation

Par Paul Falzon, le 18 mai 2020

Spécialisée dans l'élevage et la transformation d'insectes pour l'alimentation animale, la société toulousaine Agronutris va s'appuyer sur le groupe suisse Bühler pour créer d'ici à la fin de l'année 2021 sa première usine de production.

La première usine Agronutris doit voir le jour d'ici la fin 2021 dans la région de Rethel, dans les Ardennes.
La première usine Agronutris doit voir le jour d'ici la fin 2021 dans la région de Rethel, dans les Ardennes. — Photo : Agronutris

Nouveau cap pour Agronutris : la société spécialisée dans l’élevage d’insectes pour l’aquaculture et l’alimentation animale (18 salariés) a signé un accord stratégique avec Bühler, leader mondial de l’équipement pour l’agro-industrie. Le groupe suisse (12 700 salariés, CA 2019 : 3,1 Md€) va porter la phase d’industrialisation des solutions définies par Agronutris, que ce soit sur les processus de bioconversion (préparation du mix, croissance) et de transformation (séparation, extraction…), ainsi que sur l’automatisation des opérations. Les deux partenaires ont finalisé l’analyse de faisabilité de l’usine qui devrait être opérationnelle fin 2021.

Faciliter la gestion de projet

Le président et cofondateur d'Agronutris, Mehdi Berrada.
Le président et cofondateur d'Agronutris, Mehdi Berrada. - Photo : D.R.

Pour le président et cofondateur d’Agronutris Mehdi Berrada, le choix d’un équipementier intégré présente plusieurs avantages pour sa société : « Cette approche permet de concentrer nos équipes sur leur cœur de métier que sont la biologie de l’insecte et la gestion des flux. C’est sur ces activités stratégiques que nous pourrons développer un avantage compétitif par rapport à nos concurrents. » Autre avantage pour la PME : Bühler sera son seul interlocuteur durant la phase d’industrialisation. De quoi « faciliter et clarifier la gestion du projet » pour Agronutris, souligne son président.

Une quarantaine d’embauches prévues

La future usine devrait se situer dans la région de Rethel, dans les Ardennes : un site choisi pour la proximité de fournisseurs pour les intrants destinés aux insectes (essentiellement des coproduits agroalimentaires). Si Agronutris ne souhaite pas communiquer sur le volume de production attendu, le nombre d’embauches devrait atteindre « au minimum 40 salariés » sur cette partie industrielle. Des recrutements sont également annoncés côté R & D à Saint-Orens, où la société a installé son nouveau siège moyennant un investissement de 1,50 M€.

Pour financer la phase d’industrialisation, Agronutris a prévu une nouvelle levée dont le montant et le calendrier restent à définir. « Dans le contexte actuel, il est compliqué de se prononcer », résume Mehdi Berrada.

La première usine Agronutris doit voir le jour d'ici la fin 2021 dans la région de Rethel, dans les Ardennes.
La première usine Agronutris doit voir le jour d'ici la fin 2021 dans la région de Rethel, dans les Ardennes. — Photo : Agronutris

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail