• Marseille

    Maritime

    Les acteurs économiques se mobilisent pour la filière Ferry

    25 novembre 2021

    Les acteurs économiques de la place portuaire marseillaise (le port de Marseille Fos, La Méridionale, Corsica Linea, l’Union Maritime et Fluviale Marseille-Fos, le Comité marseillais des armateurs français, la CCI Aix-Marseille-Provence, l’UPE13…) viennent de se mobiliser pour défendre la filière Ferry, entre Marseille et la Corse, qu’ils considèrent menacée par la récurrence des attaques contre la DSP (délégation de service public) Continent-Corse, menées par la compagnie Corsica Ferries qui officie sous pavillon italien. "Une enquête sur les contrats de DSP a été ouverte par la Commission européenne générant une instabilité sur la continuité territoriale", expliquent-ils, rappelant que 2 500 emplois, directs et indirects sont en jeu. "Sans DSP, la filière passager Continent-Corse serait dominée par un monopole sous pavillon italien low cost au départ du port de Toulon, avec l’arrêt du service depuis Marseille", insistent-ils, soulignant que pour le fret, l’absence de DSP mettrait en péril la logistique portuaire marseillaise. "Comme pour Brittany Ferries, les acteurs marseillais souhaitent un soutien de l’État et demandent d’une seule voix une position de fermeté de la France auprès de Bruxelles concernant la DSP, seul moyen d’assurer un socle juridique et social stable aux compagnies ", concluent-ils.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos