• Alpes-Maritimes

    Conjoncture

    Christian Estrosi demande une dérogation pour l’ouverture des stations azuréennes

    26 novembre 2020

    Président de la Métropole Nice Côte d’Azur (qui regroupe plusieurs stations de ski) Christian Estrosi a demandé une dérogation pour éviter « une double peine » aux stations de ski dont Emmanuel Macron a annoncé qu’elles ne rouvriraient pas pour les vacances de Noël et qui, dans les Alpes-Maritimes ont déjà été très durement touchées par la tempête Alex en octobre dernier. « J’ai proposé un protocole sanitaire extrêmement strict concernant les remontées mécaniques, les commerces, les restaurants, avec un couvre-feu, des testes PCR. Auron, Isola 2000 ou la Colmiane sont les stations de Nice, Cannes, Monaco ou Antibes. Elles peuvent s’autosuffire pour 50 à 60 % de leur chiffre d’affaires avec les habitants des Alpes-Maritimes. » Précisant que cette activité hivernale générait 2 500 emplois directs et plus de 4 000 emplois directs, le maire de Nice a dit attendre une réponse de l’État d’ici lundi.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos