Marseille

Santé

Well Place ouvre un coworking pour les professionnels de santé

Par Didier Gazanhes, le 09 septembre 2022

La société Well Place a ouvert début septembre sa première maison Well Place, qui se veut une sorte de coworking dédié aux professionnels de la santé mais aussi un accélérateur de projets dans le domaine médical. L'entreprise envisage de déployer son concept sur l'ensemble du territoire national…

De droite à gauche : Michaël Solal, Laurent Dahan et Vincent Eriani, les trois associés de Well Place.
De droite à gauche : Michaël Solal, Laurent Dahan et Vincent Eriani, les trois associés de Well Place. — Photo : D.Gz.

Well Place se présente comme une sorte de coworking et d'accélérateur de projets innovants dans le domaine médical. Pour créer l'entreprise, ses trois cofondateurs ont peaufiné le concept pendant plus d'un an. "Nous souhaitions apporter quelque chose d'innovant dans le domaine de la santé et nous voulions vraiment proposer une expérience de travail différente. Lorsque le projet a été lancé en janvier 2021, nous avons donc commencé par rencontrer plus de 200 praticiens afin de voir comment apporter de l'innovation tout en restant proches de besoins réels", confie Michaël Solal, qui avec Laurent Dahan et Vincent Eriani a créé l'entreprise.

Si l'offre de Well Place est bien d'ordre immobilière (offrir des locaux à temps partagé), elle inclut un large éventail de services administratifs et techniques mais aussi la possibilité de s'intégrer à une communauté de praticiens. "Nous facilitons les contacts entre les différents professionnels. Le praticien n'est plus isolé, comme il peut l'être dans son cabinet de ville. Chez Well Place, il va croiser et rencontrer des confrères et, ensembles, ils pourront faire naître de nouveaux projets médicaux, permettant la prise en charge coordonnée de patients. Un psychologue, une sage-femme, un gynécologue et un pédiatre peuvent ainsi concevoir un parcours patient, comme on en trouve en général à l'hôpital ou en clinique, souvent pour des cas plutôt lourds. En médecine de ville, c'est une approche beaucoup plus rare et tout est fait pour l'encourager chez Well Place".

De 600 à 900 patients par jour

Côté services, les cabinets que la société propose sont équipés en fonction des besoins du praticien : balance, tensiomètre, terminal de carte Vitale, échographe… "Ils ne payent que ce qu'ils utilisent et l'offre est évolutive d'un mois sur l'autre. Le télétravail a révolutionné l'organisation du travail dans les entreprises et les médecins veulent également un équilibre entre vie professionnelle et personnelle".

La première maison Well Place a ouvert à Marseille début septembre et propose dans un premier temps dix cabinets sur un potentiel de 38. Les locaux sont situés dans le 10e arrondissement, dans une bastide de 1 300 m ², qui accueillait voici quelques années la maison de retraite la Gauloise. Réhabilitée et rénovée grâce au cabinet d'architecture marseillais Yvann Pluskwa, la bâtisse va ouvrir du lundi au samedi. "En moyenne, un cabinet peut servir à trois praticiens. À terme, nous pourrons ainsi accueillir une centaine de professionnels de la santé et nous pourrons recevoir entre 600 et 900 patients par jour", poursuit Michaël Solal.

Les dirigeants envisagent d'ores et déjà un deuxième site à Marseille ou à Aix-en-Provence, avant de s'étendre en région, puis dans l'ensemble des grandes agglomérations de l'Hexagone. "Le développement devrait se faire en propre, sans recours à la franchise. Nous nous mettons en lien avec l'ensemble des établissements de santé du territoire afin de mettre en place des synergies et nous avons en outre conçu les lieux afin qu'ils puissent accueillir des rencontres ou des colloques", conclut Michaël Solal.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition