Sophia Antipolis

Formation

Visiplus Academy réinvente la formation en ligne

Par Olivia Oreggia, le 14 janvier 2020

Née en 2002 à Sophia Antipolis, Visiplus Academy (CA 2018 : 10 M€, 50 salariés) est devenue une référence en matière de formation professionnelle en ligne. Pionnière du secteur, elle a développé sa propre plateforme pour répondre aux besoins grandissants des entreprises face à la transformation digitale.

Régis Micheli a créé Visiplus Academy en 2002 à Sophia Antipolis, pionnière de la formation professionnel en ligne.
Régis Micheli a créé Visiplus Academy en 2002 à Sophia Antipolis, pionnière de la formation professionnel en ligne. — Photo : Visiplus

Visiplus Academy a lancé un grand plan de recrutement. Née en 2002, l’entreprise spécialisée dans la formation professionnelle en ligne doit asseoir son développement : + 30 % de croissance ces trois dernières années. « Nous comptons aujourd’hui une cinquantaine de collaborateurs répartis entre notre siège de Sophia Antipolis et nos agences de Lyon, Paris et Nice », détaille son dirigeant et fondateur Régis Micheli. « Nous voulons doubler de taille dans les 12 à 18 mois à venir. » Il faut dire que le secteur est pour le moins porteur.

100 % digital learning

À sa création en 2002, Visiplus Academy est une agence de marketing digital orientée vers l’acquisition de trafic sur internet. Assez rapidement, son dirigeant intègre la formation, « d’abord sur le SEO, le référencement naturel, avec une expertise alors peu développée. Certains venaient même de Paris jusqu’à Sophia Antipolis pour suivre ces formations. Il faut se replacer dans le contexte de l’époque. L’avènement de Google auprès du grand public amenait les entreprises à s’interroger sur l’utilité de cet outil. » Sur un marché encore sans concurrent ou presque, Visiplus avec sa poignée de collaborateurs occupe le terrain au-delà des frontières de la technopole « effectuant un tour de France des formations de Marseille, à Toulouse ou à Lyon, avec beaucoup de présentiel jusqu’au virage de l’e-learning il y a 5 ou 6 ans. Nous avons effectué un gros travail de R & D pour développer une plateforme d’apprentissage en ligne ex nihilo en format « distanciel ». Nous avons dépoussiéré le modèle. Il a fallu convaincre les gens de faire du 100 % digital learning. Beaucoup ont en tête une expérience d’il y a 15 ans qui n’a pas vraiment tenu ses promesses. »

120 formations dans son catalogue

Visiplus Academy a visiblement su se montrer très convaincante puisqu’elle compte parmi ses clients la Fnac, Rue du Commerce, la Banque de France, Yahoo, Playmobil, Darty ou le ministère de la Défense. L’entreprise a ainsi formé plus de 10 000 professionnels en 17 ans. Son catalogue affiche désormais 120 formations (communication, marketing, ressources humaines…) dont certaines sont diplômantes à l’instar du MBA en recrutement, lancé il y a deux ans. Accessibles sur ordinateur, mobile ou tablette, ainsi qu’en version audio, elles peuvent être consommées « à la carte ». « L’e-learning, ce n’est pas juste regarder une vidéo sur Youtube, sinon cela ne marche pas », souligne Régis Micheli. « Nous proposons du jamais vu, créé de A à Z quand beaucoup de plateformes existantes se ressemblent. Une de nos grandes différences se fait sur l’interactivité. Historiquement, une des gros problèmes de l’e-learning est l’abandon. Si la qualité du contenu est la clé, l’humain est aussi très important. Un participant n’est jamais seul, il peut toujours joindre son coach par visioconférence, mail ou sms. Ces parcours individualisés donnent des résultats puisque le taux de réussite est de 98 %. »

Obsolescence programmée

Ces formations se font sur demande de l’employeur dès lors qu’il a besoin de nouvelles compétences en interne, ou plus directement d’un salarié souhaitant faire évoluer sa carrière, ou encore d’un demandeur d’emploi afin d’étoffer son CV. « Ne pas connaître les outils du digital aujourd’hui pose un vrai problème d’employabilité. Il y a une obsolescence des compétences très importante. » En effet, selon une étude du cabinet Deloitte, la durée de vie d’une compétence était estimée à 30 ans dans les années 80. Elle ne serait plus aujourd’hui que de cinq ans.

Régis Micheli a créé Visiplus Academy en 2002 à Sophia Antipolis, pionnière de la formation professionnel en ligne.
Régis Micheli a créé Visiplus Academy en 2002 à Sophia Antipolis, pionnière de la formation professionnel en ligne. — Photo : Visiplus

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.