Aix-en-Provence

Informatique

Vedalis valorise les compétences des entreprises

Par Didier Gazanhes, le 25 avril 2019

Créée voici douze ans par Didier Plegat, la société aixoise Vedalis a intégré, il y a un an et demi, le groupe isérois Bassetti, créé en 1992, éditeur de logiciels et spécialiste du management de l’expertise technique.

Didier Plegat, fondateur de Vedalis.
Didier Plegat, fondateur de Vedalis. — Photo : D.R.

« Le groupe Bassetti intervient au travers de prestations de conseil et en proposant des logiciels, dont notre application Rock’it, qui met en réseau les compétences et les informations, au sein d’une entreprise ou dans un réseau inter-entreprises, comme un cluster », commente Didier Plegat, qui continue de diriger Vedalis (CA 2019 : 300 000 €).

Toujours implantée au sein de l’Europôle de l’Arbois, l’équipe de quatre salariés de Vedalis bénéficie de la présence de Bassetti (300 salariés – CA : 9 M€) auprès des grands comptes. « Le groupe est largement positionné auprès d’une clientèle d’industriels, comme Airbus, Alstom ou encore Framatome. Nous profitons de leurs contacts dans ce secteur et, en contrepartie, nous leur ouvrons les portes d’autres marchés, comme la banque ou les pôles de compétitivité, où notre solution logicielle est également pertinente. Le problème de la gestion des connaissances se pose dans toutes les entreprises… », poursuit-il.

Vedalis cible les groupes employant entre 500 et 5 000 salariés, sans exclure les structures plus petites. « Nous avons un client de 80 salariés dans l’immobilier, où il existait un problème de circulation de l’information. De même, les structures inter-entreprises, sont souvent totalement démunies, et leur seul outil de communication demeure le courriel, qui n’est pas structurant et ne répond pas à leur problématique. »

Rock’it, une encyclopédie interne et vivante

Rock’it vient compléter la messagerie en répondant à quatre besoins. Tout d’abord, le logiciel permet de savoir qui sont les spécialistes dans l’entreprise. « Nous pouvons créer un annuaire intelligent des compétences. Nous dépassons le simple cadre de la fonction et du poste et chacun peut compléter à son gré son CV. » L’application aide également à créer une sorte de Wikipédia partagé, dédié métiers. Les utilisateurs peuvent y entrer des contenus, ce qui permet de constituer une sorte d’encyclopédie collaborative.

Rock’it traite ensuite les flux d’information. En se connectant au système, il est possible de poser des questions ou de soumettre de nouvelles idées. Si les échanges sont pertinents, ils sont archivés et enrichissent l’encyclopédie interne. « Enfin, nous apportons au service ressources humaines l’opportunité de mesurer et de cartographier tous ces apports. Il est possible de dessiner le réseau qui se crée, de voir quels sujets intéressent les collaborateurs… Nous ne créons pas une bibliothèque figée, mais nous privilégions la dynamique », indique le dirigeant. Une façon de rappeler que le premier capital de l’entreprise, ce n’est pas la technologie, mais ses collaborateurs, avec leur capacité à faire évoluer l’entreprise…

Il y a douze ans, lors de la création de Vedalis, « nous étions très en avance sur le marché et sur les préoccupations des entreprises, d’où les difficultés de développement que nous avons connues, confie le dirigeant. Aujourd’hui, la gestion des connaissances fait partie des débats et le groupe Bassetti nous permet de réaliser une avancée commerciale et marketing que nous avons eu du mal à mettre en place en tant que petite entreprise indépendante. »

Didier Plegat, fondateur de Vedalis.
Didier Plegat, fondateur de Vedalis. — Photo : D.R.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.