Toulon

Numérique

Swello franchit une nouvelle étape aux côtés du gouvernement

Par Hélène Lascols, le 20 mai 2021

Dix ans après sa création, la start-up toulonnaise Swello accélère son développement. Lauréate d’un appel d’offres interministériel, elle déploie son outil de gestion des réseaux sociaux au sein des ministères et de leurs services déconcentrés.

Fondé en 2010 par Jonathan Noble et Thibaud Spieser, la start-up toulonnaise Swello emploie neuf personnes, dont deux stagiaires. 
Fondé en 2010 par Jonathan Noble et Thibaud Spieser, la start-up toulonnaise Swello emploie neuf personnes, dont deux stagiaires.  — Photo : Quentin Le Blanc

Après avoir remporté en février 2020 un appel d’offres interministériel lancé par le Service d’Information du Gouvernement, la jeune entreprise toulonnaise Swello déploie depuis quelques semaines au sein des ministères et de leurs services déconcentrés son logiciel de gestion des réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, Twitter, Instagram) permettant de programmer la publication de textes et images.

Ce contrat-cadre d’une durée de quatre ans résonne comme une reconnaissance du savoir-faire de la jeune entreprise, fondée en 2010 par Jonathan Noble et Thibaud Spieser. Une très belle surprise aussi, alors que la start-up n’avait jusqu’alors jamais répondu à des appels d’offres. "C'est l’un de nos commerciaux qui a découvert cet appel d’offres. Comme les caractéristiques du cahier des charges se retrouvaient dans notre outil, nous nous sommes dits que nous avions un coup à jouer", raconte Jonathan Noble.

Un sésame pour ouvrir de nouvelles portes

Swello, qui emploie neuf personnes, a été déclarée attributaire du marché le 14 février 2020. Depuis, les équipes ont développé une plateforme dédiée. "Les entités du gouvernement nous rejoignent une à une", décrit le jeune dirigeant. Les ministères de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, des Solidarités et de la Santé, de la Transition Écologique, ou encore de l’Agriculture et de l’Alimentation l’utilisent déjà. "Notre objectif désormais : que tous les ministères et services déconcentrés (ambassades, préfectures, académies, etc.) adoptent la plateforme. À travers ce contrat, nous estimons pouvoir gagner entre plusieurs centaines et plusieurs milliers d’utilisateurs et profils sociaux", explique-t-il.

Ce contrat avec le gouvernement, Jonathan Noble le voit aussi comme un sésame pour convaincre d’autres entités publiques. "Pour le décrocher, nous avons considérablement amélioré notre plateforme. Nous avons déployé nos serveurs dans le cloud français certifié SecNumCloud et perfectionné notre niveau de sécurité. Nous avons aussi beaucoup appris et avons la conviction d’avoir les bonnes armes pour séduire demain de nouvelles institutions publiques, de grands groupes et finalement asseoir notre technologie sur le marché francophone."

Une légitimité renforcée

Après une levée de fonds de 465 000 euros bouclée en 2017, l’outil de Swello qui permet de faire de la veille, de la programmation et de l’analyse sur les réseaux sociaux compte aujourd'hui plus de 68 000 utilisateurs professionnels, dont 400 grands groupes. La start-up a aussi récemment franchi le cap des 4 millions de posts programmés via son outil, soit une moyenne de 1 100 posts programmés quotidiennement depuis 2010. "Nous ne communiquons pas le montant de notre chiffre d’affaires mais nous enregistrons une très forte croissance depuis six à dix mois et nous sommes à l’équilibre", assure Jonathan Noble.

Swello intéresse d'ailleurs de plus en plus les éditeurs de plateformes sociales eux-mêmes. L'entreprise toulonnnaise espère désormais capitaliser sur ses dix ans d’expérience pour "se connecter" à d’autres réseaux comme TikTok, YouTube, Pinterest ou encore Google Business.

Fondé en 2010 par Jonathan Noble et Thibaud Spieser, la start-up toulonnaise Swello emploie neuf personnes, dont deux stagiaires. 
Fondé en 2010 par Jonathan Noble et Thibaud Spieser, la start-up toulonnaise Swello emploie neuf personnes, dont deux stagiaires.  — Photo : Quentin Le Blanc

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail