Nice

Industrie

Spécialiste de la signalétique, Peradotto créé des produits anti-Covid

Par Olivia Oreggia, le 27 mai 2020

L’entreprise familiale niçoise Peradotto est spécialisée dans la signalétique, notamment dans l'impression numérique grand format. Mais en plus des enseignes, panneaux et autres banderoles, la PME s’est organisée pour étoffer son catalogue avec des produits « anti-Covid » et répondre ainsi aux nouveaux besoins du marché.

A Nice, Claire Peradotto co-dirige l'entreprise familiale avec son frère Lionel. Depuis début mai, la PME spécialisée dans la signalétique s'est lancée dans des produits "anti-Covid" à l'image des hygiaphones.
A Nice, Claire Peradotto co-dirige l'entreprise familiale avec son frère Lionel. Depuis début mai, la PME spécialisée dans la signalétique s'est lancée dans des produits "anti-Covid" à l'image des hygiaphones. — Photo : Peradotto

Les lettres bleues du stade Allianz Riviera à Nice, les phrases de l’artiste Ben sous les abris de tramway toujours à Nice, des adhésifs anti dérapants dans les stations de métro de la RATP… Peradotto s’affiche partout ou presque.

Six produits anti-Covid lancés en un mois

Claire Peradotto avait déjà fait évoluer la société créée en 1963 par son père, alors peintre en lettre, de l’artisanat à l’industrie et l’innovation. Elle l’a à nouveau fait avancer d’une case en proposant des produits « spécial Covid ». « Nous avons ainsi lancé six produits en moins d’un mois », précise la blonde et souriante dirigeante. L’entreprise et sa quarantaine de collaborateurs ont repris son activité post-confinement début mai, par la fabrication d’hygiaphones, s’appuyant sur son stock de plexiglas.

« C’est stimulant de créer des produits pour lutter contre la fatalité. »

Ce fut d’abord une demande de la Chambre des métiers et de l’artisanat. Puis des centaines d’autres demandes ont suivi, tous secteurs confondus, jusqu’aux médecins et aux dentistes, bien loin de la clientèle habituelle. Des milliers d’hygiaphones ont ainsi été vendus, à prix coûtant, habillés souvent de la touche « maison ». « Il n’y a quand même rien de plus anxiogène qu’un hygiaphone ! C’est une barrière qu’on installe entre les gens. Nous avons donc réfléchi à ce qui est dans notre ADN et rajouté des phrases telles que « Brisons la glace », « Restons solidaires »… L’objectif est de créer du lien, des messages positifs malgré tout. Le plaisir a toujours été mon moteur et c’est stimulant de créer des produits pour lutter contre la fatalité. »

L’avantage d’être une PME

Après les hygiaphones ont suivi les bandes de marquage au sol, neutres en gare Montparnasse, colorées et marquées elles aussi de petites phrases positives dans les commerces des Alpes-Maritimes. Plus de 10 000 d’entre elles ont été distribuées par la CCI Nice Côte d’Azur. « Toutes ces barrières sont devenues de nouveaux moyens de communiquer. Chacun doit y réfléchir. »

« Nous nous adaptons en permanence car nous regroupons à la fois les métiers de la menuiserie, de l’impression et de la pose. »

Peradotto a ensuite re designé des clés de contact permettant d’éviter de toucher poignées ou bouton d’ascenseur, qu’elle a réalisées dans les chutes des hygiaphones. Le développement durable fait partie des préoccupations internes depuis longtemps. « Nous avons également réalisé des parois translucides à positionner entre les tables des restaurants », reprend Claire Peradotto. « Et nous lançons un portique qui distribuera du gel hydroalcoolique et permettra de lire la température détectant, à l’entrée d’une boutique par exemple, si vous avez de la fièvre. Nous nous adaptons en permanence. C’est plus facile car nous regroupons à la fois les métiers de la menuiserie, de l’impression et de la pose. Nous pouvons faire le design, tester et réajuster très vite. C’est l’avantage d’être une PME, nous pouvons être hyperréactifs. Je n’ai jamais douté de notre faculté d’adaptation. »

La R & D tout entière dédiée à l’anti-Covid

Ainsi l’entreprise n’avait-elle pas de site marchand avant la crise. Le manque a été pallié en trois jours à peine, grâce à la plateforme e-commerce de Wizishop, autre entité niçoise. Un salarié en contrat de professionnalisation a été recruté pour l’occasion.
Pour l’heure, ce volet anti-Covid compense l’arrêt brutal du secteur événementiel. Quant à savoir quelle part elle prendra sur le reste de l’activité, il est encore trop tôt pour le deviner. Mais depuis la reprise début mai, toute la R & D lui est dédiée.
La société Peradotto réalisait un chiffre d’affaires de quatre millions d’euros en 2019. Elle vise au moins autant pour 2020, espérant rattraper les pertes dues au confinement dans le courant de l’été.

A Nice, Claire Peradotto co-dirige l'entreprise familiale avec son frère Lionel. Depuis début mai, la PME spécialisée dans la signalétique s'est lancée dans des produits "anti-Covid" à l'image des hygiaphones.
A Nice, Claire Peradotto co-dirige l'entreprise familiale avec son frère Lionel. Depuis début mai, la PME spécialisée dans la signalétique s'est lancée dans des produits "anti-Covid" à l'image des hygiaphones. — Photo : Peradotto

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail