Région Sud

Finance

Interview Smalt Capital (ex-ACG Management) : « Il faut inciter les investisseurs à soutenir la relance des entreprises »

Entretien avec Frédéric Conenna, directeur administratif et financier de Smalt Capital

Propos recueillis par Hélène Lascols - 16 juillet 2020

Huit mois après un changement d’actionnaires, ACG Management, société de capital investissement pour les PME non cotées de la Région Sud, de Corse et de La Réunion, change son identité de marque et devient Smalt Capital. Son directeur administratif et financier Frédéric Conenna revient sur ce changement de nom et sur les nouvelles ambitions de Smalt capital.

Frédéric Conenna, directeur administratif et financier de Smalt Capital.
Frédéric Conenna, directeur administratif et financier de Smalt Capital. — Photo : Smalt

Pour entériner le changement d’actionnariat intervenu fin 2019, ACG Management a changé de nom et s’appelle désormais Smalt Capital (135 entreprises en portefeuille). Pouvez-vous nous rappeler dans quel contexte s’est faite cette opération ?

Frédéric Conenna : Depuis 2011, la société de capital investissement ACG Management était détenue par un actionnaire parisien, qui a décidé de céder ses participations en 2019. Arnaud Chiocca et moi-même, présents depuis dix ans au sein de l’entreprise, avons porté un projet de reprise, avec le soutien de la Caisse d’Épargne Provence Alpes Corse (Cepac), qui est un partenaire historique de la société.

Depuis la reprise, intervenue en octobre 2019, j’assure la direction administrative et financière du fonds d’investissement et Arnaud Chiocca, la direction générale. Nous sommes tous les deux entrés au conseil d’administration auprès de Jean-Charles Pietrera, en charge du Pôle Finance et Opérations de la Cepac, et de Didier Moaté, à la tête du Pôle Métropole de la Cepac, qui assure la présidence du conseil d’administration de Smalt.

Comment s’est opérée cette transition ?

Frédéric Conenna : Depuis huit mois, nous nous sommes inscrits dans la continuité. Tout l’enjeu pour nous était de rassurer les investisseurs, mais aussi les dirigeants de PME dans lesquelles nous investissons. Nous avons aussi étoffé nos équipes d’investissement, via le recrutement de six personnes depuis octobre 2019 et avons ouvert un bureau à Nice pour mailler l’ensemble de la région Sud. Aujourd’hui, Smalt Capital (le smalt est un pigment minéral bleu, NDLR) emploie 30 collaborateurs, répartis entre Marseille, Nice, Saint-Denis de La Réunion, Ajaccio et Bastia.

Le changement de nom, intervenu en ce début d’été, marque une nouvelle étape importante tout en renforçant notre image d’acteur de proximité.

Arnaud Chiocca, directeur général de Smalt Capital.
Arnaud Chiocca, directeur général de Smalt Capital. - Photo : Smalt

Comment les 135 PME que vous comptez en portefeuille ont vécu le confinement ?

Frédéric Conenna : Pendant le confinement, nous avons tenu à être très proches de nos chefs d’entreprise pour les accompagner à faire les bons choix. Les mesures du gouvernement ont porté leurs fruits car nos entreprises ont pu chercher les moyens nécessaires au passage de ce cap difficile. Nous n’avons pas eu à subir de crises très fortes sur les participations.

Pour autant, nous aurons un rôle à jouer dans la reprise, notamment parce que les mesures gouvernementales sont des mesures à court et moyen termes.

Quels sont justement vos projets et vos ambitions pour Smalt Capital ?

Frédéric Conenna : Aujourd’hui, nous entamons la deuxième phase de notre histoire en nous dotant d’une nouvelle marque et d’une identité. Nous avons pour objectif de rester un acteur de proximité et de créer, à la rentrée, de nouveaux fonds d’investissement, qui répondront aux besoins de marché du territoire.

« Il devient urgent de fédérer et d’inciter les investisseurs à soutenir la relance et la croissance des entreprises. »

À l’heure où les fonds de capital-investissement s’inscrivent comme des acteurs forts de la reprise, rendre le métier plus accessible s’avère nécessaire. Il devient même urgent de fédérer et d’inciter les investisseurs à soutenir la relance et la croissance des entreprises et, plus globalement, de l’économie. Nous allons donc créer des fonds d’investissement à destination d’un public élargi et à des tickets d’investissement modérés (1 000 ou 2 000 euros). Tout le monde pourra ainsi diversifier son patrimoine au service du développement du tissu économique français.

Nous voulons aussi proposer une gamme de fonds plus responsables et ainsi donner corps à une volonté amorcée dès 2006 par l’entreprise : Smalt Capital fut alors l’une des premières sociétés de gestion à adhérer au pacte mondial de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi) pour une économie mondiale plus durable et plus inclusive et nous avons signé en 2016 les Principes pour l’Investissement Responsable.

Ces nouveaux fonds doivent nous permettre d’augmenter le nombre d’entreprises en portefeuille.

Comment Smalt Capital accompagne les PME ?

Frédéric Conenna : Nous apportons aux PME des solutions de financement adaptées, le plus souvent en actions et en obligations convertibles, et en prenant des participations minoritaires. Nous nous attachons aussi à nous inscrire comme un véritable partenaire des entreprises financées, en leur apportant un accompagnement quotidien et en ayant au moins un siège au conseil d’administration. Nous avons vocation à être présents au capital de l’entreprise pendant six à sept ans et pendant toute cette durée, nous les accompagnons à créer de la valeur. Nous revendiquons un positionnement généraliste même si, aujourd’hui, nous sommes principalement présents dans le tourisme, l’hôtellerie, les entreprises industrielles, les maisons de retraite ou encore l’artisanat. Les PME que nous accompagnons réalisent entre 5 et 50 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploient un maximum de 250 salariés. Depuis notre création il y a vingt ans, Smalt Capital a financé 391 entreprises et géré ou conseillé 956 millions d’euros de fonds.

Frédéric Conenna, directeur administratif et financier de Smalt Capital.
Frédéric Conenna, directeur administratif et financier de Smalt Capital. — Photo : Smalt

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail