Toulon

Industrie

Smac se met au sport

Par Hélène Lascols, le 23 mai 2017

La PME Smac, spécialiste des élastomères innovants, fait son entrée dans le monde du sport... Et révélera cet automne le nom d'un partenaire, leader de son domaine.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

L'histoire promet d'être belle et sera révélée à l'automne sur les raquettes de l'un des leaders mondiaux de la raquette de tennis. De cette histoire, nous connaissons déjà l'un des deux protagonistes : il s'agit de la PME varoise Smac. Cette dernière, spécialiste des élastomères innovants, fera à cette occasion une entrée remarquée dans le monde du sport et des loisirs. Un monde totalement nouveau pour ses équipes, davantage habituées aux secteurs très pointus de l'aéronautique, de la défense ou du spatial. « Spécialisée dans les améliorations acoustiques ainsi que la réduction des chocs et des vibrations, Smac est présente sur la plupart des programmes des principaux donneurs d'ordre, qui interviennent du fond des océans jusqu'aux confins de l'espace », explique Philippe Robert, le directeur général.

Un peu de Smac dans les raquettes de tennis...

Désormais, il faudra aussi compter sur l'expertise de Smac dans le monde du sport et des loisirs. « Mis au point il y a plus de dix ans par nos ingénieurs, le SmacWrap, un produit destiné au départ à l'amortissement des fuselages d'avion pour améliorer le confort des passagers, a tapé dans l'oeil d'un fabriquant de raquettes de tennis il y a un an », raconte le directeur général. À l'issue de tests à l'aveugle concluants, « nous avons enregistré une belle commande, dont le montant reste confidentiel ». Cette commande sera intégrée dans la fabrication des raquettes dévoilées à l'automne.

...Et plus si affinités

Mais Smac ne s'arrête pas à la raquette de tennis et voit dans cette opportunité une occasion de conquérir d'autres fabricants de matériels de sports. « Une entreprise nippo-américaine nous a contactés pour insérer du SmacWrap dans la fabrication de clubs de golf et pourrait étendre ce procédé à d'autres produits de leur catalogue, comme les arcs et flèches ou les baguettes de batterie », détaille Philippe Robert. À l'occasion du salon mondial des composites JEC World en mars dernier, Smac a dévoilé en avant-première ses produits dédiés aux domaines des sports et loisirs et constaté une certaine marque d'intérêt. « En apportant de la flexibilité en torsion à des matériaux composites initialement rigides, les propriétés d'amortissement des chocs et vibrations de nos produits peuvent s'appliquer au ski, au surf, au hockey, etc. ». Il ne s'agit pas toutefois d'asseoir le développement de l'entreprise sur ce nouveau segment. Cette activité reste en effet marginale, puisqu'elle devrait représenter seulement 2 % du chiffre d'affaires total à la fin de l'année. « C'est une réelle opportunité, surtout dans un contexte de stabilité de notre activité pour cette année. Nous en sommes fiers en interne. Cela apporte une belle notoriété, qui peut rejaillir positivement auprès de notre clientèle industrielle... ».

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture