Var

Ingénierie

Semantic TS veut lancer le "Google Sky" de la mer

Par Hélène Lascols, le 24 août 2020

Depuis 26 ans, l’entreprise varoise Semantic TS, bureau d’études en environnement, océanographie et acoustique sous-marine, cartographie les fonds marins pour des applications civiles et militaires. Aujourd’hui, elle veut capitaliser sur cette expérience unique pour créer un "Google Sea" en Méditerranée et dans le monde.

Jean-Marc Temmos, dirigeant de l'entreprise Semantic TS.
Jean-Marc Temmos dirige l'entreprise Semantic TS, qui a notamment mis au point une valise instrumentée contenant un système d’acquisition des données sous-marines. — Photo : Hélène Lascols - Le Journal des entreprises

Pour le ciel, il y a Google Sky. Pour la mer, le bureau d’études varois en environnement, océanographie et acoustique sous-marine Semantic TS a développé Seawatchers, un condensé de ses capacités d’innovation en cartographie des fonds marins, basée sur un logiciel couplé à un sondeur acoustique. « Selon l’écho renvoyé suite au bruit émis par le sondeur acoustique, nous pouvons connaître non seulement la profondeur des fonds marins, mais aussi leur constitution, faite de sable, vase ou végétation », explique Jean-Marc Temmos, à la barre de l’entreprise, basée à Sanary-sur-Mer, depuis six ans.

Une technologie initialement destinée au marché de la défense et de la détection de mines que Semantic TS a transférée au monde civil (collectivités, infrastructures portuaires etc.) pour réaliser des études d’impact ou surveiller l’ensablement des ports à la précision centimétrique. Une diversification payante puisque l’entreprise, qui emploie 7 personnes, a enregistré une croissance de 40 % en 2019 avec un chiffre d'affaires de 540 000 euros.

Un « Google Sea » participatif

Désormais, il veut la proposer au plus grand nombre, et notamment aux plongeurs. « Dans le passé, Semantic TS commercialisait des guides immergeables présentant la topographie des sites de plongées en 3D. Depuis, nous avons fait évoluer l’ensemble de nos technologies, de l’acquisition au rendu en passant par le traitement des données, leur hébergement en ligne ou leur visualisation », détaille Jean-Marc Temmos. Appliquées aux sites de plongée ou aux sites culturels et touristiques, ces technologies "maison" permettent une modélisation en 3D. Certaines cartographies sont déjà en ligne sur la plateforme Seawatchers.

Collectivités locales et institutions ont déjà permis, au travers d’appels d’offres publics, de financer la modélisation de sites spécifiques, notamment dans le Golfe de Saint-Tropez. Même si le confinement a eu pour conséquences un arrêt total des activités en mer et une perte de trois mois de chiffre d’affaires, le dirigeant espère maintenant concrétiser ce projet, dont la vocation première est touristique, mais qui pourrait aussi permettre une surveillance écologique des sites sensibles.

Récupérer des données environnementales

Pour cela, il a imaginé une plateforme de financement participatif baptisée Merritoire, en partenariat avec la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM). « Cette plateforme sera ouverte au public en 2021. Elle permettra aux plongeurs, clubs de plongées, plaisanciers, particuliers ou associations de choisir et de financer eux-mêmes la modélisation et le suivi de certains sites remarquables, en échange de contributions variées », décrit Jean-Marc Temmos.

Pour financer les développements de Seawatchers mais aussi générer de la donnée, Semantic TS poursuit en parallèle ses prestations de services. Elle commercialise son nouveau produit, une valise instrumentée qui contient un système d’acquisition des données sous-marines et sa partie logicielle. Ce logiciel équipe depuis 2015 les 13 navires du Service hydrographique et océanographique de la Marine pour la réalisation de cartes à l’échelle nationale. Des valises sont aussi embarquées à bord de navires d’opportunité, à l’image des navires de la SNSM, qui capitalisent sur leurs sorties en mer pour récupérer des données environnementales et les transmettre sur une plateforme en ligne.

Jean-Marc Temmos, dirigeant de l'entreprise Semantic TS.
Jean-Marc Temmos dirige l'entreprise Semantic TS, qui a notamment mis au point une valise instrumentée contenant un système d’acquisition des données sous-marines. — Photo : Hélène Lascols - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail