Var

Agriculture

Racine s'engage à accompagner toutes les agricultures 

Par Hélène Lascols, le 22 mars 2021

À l’ère du changement et de la transition écologique qui touchent toutes les agricultures, l’entreprise brignolaise de négoce agricole Racine a pris l’engagement d’être actrice de cette transformation, au plus près de ses clients.

Christophe Pennequin, directeur général de Racine.
Christophe Pennequin, directeur général de Racine. — Photo : DR

Accompagner la transition de tous les modèles agricoles. C’est la mission que réalise depuis 35 ans la société de négoce agricole Racine, filiale du groupe Perret, implantée à Brignoles, dans le Var. "Les offres numériques discount de produits destinés aux agriculteurs se multiplient. Des offres souvent mal adaptées aux réalités du terrain", dénonce le directeur général Christophe Pennequin.

Dans cette bataille de prix, l’entreprise Racine et ses 85 collaborateurs ont ainsi rappelé dans une campagne de communication lancée en début d’année, leur expertise, mais aussi leur ambition : " défendre et accompagner une agriculture fertile, durable, rentable et humaine. " Une agriculture également respectueuse de son environnement.

Accompagner la mutation du monde agricole

"Cette politique est inscrite dans notre ADN depuis toujours, confie le dirigeant. Nous l’avons formalisée il y a seulement quelques années, nous l’avons aussi accentuée, à travers notre organisme de formation, le choix des produits que nous référençons et l’accompagnement de nos clients."

La société de négoce, qui réalise 30 millions d’euros de chiffre d’affaires cultive aussi sa différence en étant au plus près des agriculteurs, lui permettant de maintenir sa position de leader dans le Var. "Nous comptons 16 technico-commerciaux sur le terrain, deux personnes au sein du service technique et deux personnes dédiées au développement des services et de la formation. Nous maillons aussi le territoire avec 12 boutiques, dont une, dédiée aux espaces verts, dans les Alpes-Maritimes. Cet accompagnement nous permet aujourd’hui de maintenir notre part de marché, de l’ordre de 45 à 50 % sur le département du Var", explique Christophe Pennequin.

Cette démarche est aussi au cœur de la stratégie de conquête de Racine sur un marché agricole en mutation. " Notre clientèle a changé et aujourd’hui 35 % des surfaces que nous suivons sont cultivées en bio ou sont en transition biologique ", confie Christophe Pennequin. Le chiffre d’affaires généré par la vente de produits phytosanitaires poursuit ainsi sa baisse chaque année, une " baisse que nous avons compensée par une diversification de l’offre vers plus de services. "

L’entreprise brignolaise participe à son échelle au développement de l’agriculture de précision et de l’agriculture connectée, avec " plus de 150 stations météo dans le Var ", elle distribue aussi de plus en plus de bio stimulants. " Nous apportons des outils d’aide à la décision, qui permettent de piloter l’irrigation en fonction de la pluviométrie ou d’adapter les traitements en fonction de l’évolution du climat ", détaille le dirigeant, passionné par les nombreuses innovations qui transforment l’agriculture. "

Pour être au fait des dernières innovations dans le domaine, le réseau AgroSud auquel Racine appartient, est membre de la chaire d’entreprises AgroTIC portée par Montpellier SupAgro et Bordeaux Sciences Agro, et dédiée à l’agriculture numérique. Christophe Pennequin est également membre du Comité de suivi du MAS Numérique, une ferme expérimentale de Montpelier SupAgro, lui permettant de partager son expérience du terrain, mais aussi de tester avec ses clients les dernières innovations.

Christophe Pennequin, directeur général de Racine.
Christophe Pennequin, directeur général de Racine. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail