Région Sud

Piloter son entreprise

Événement Prix Image Entreprise Méditerranée 2019 : Aktisea, KeepCool et Mediaco Levage distingués

Par Didier Gazanhes, le 31 janvier 2019

La huitième édition du Prix Image Entreprise Méditerranée, organisé par LCL, Le Journal des Entreprises, le cabinet d’avocats Jaberson, Grant Thornton et le Réseau entreprendre Paca, qui s’est déroulée le 29 janvier au Mucem, a traditionnellement récompensé trois entreprises du territoire pour leur réussite, leur performance et leur développement, mais également pour l’engagement de leur dirigeant.

Les lauréats et les partenaires de l'édition 2019 du Prix Image Entreprise Méditerranée.
Les lauréats et les partenaires de l'édition 2019 du Prix Image Entreprise Méditerranée. — Photo : ©CRISCUOLO

Aktisea fait rimer handicap et performance

Catégorie Ambition

Aktisea est une entreprise adaptée, née en 2012 à Nice, et qui n’exerçait au départ que des missions de télémarketing. La start-up a su évoluer pour pouvoir également répondre aux besoins de ses clients en matière de recrutement de travailleurs handicapés.

« Thales, Dassault Systèmes, Virbac, PWC, Koné...ils ont de vraies difficultés à respecter leurs engagements en faveur du handicap », nous explique Kevyn Kohler, cofondateur d’Aktisea. En France, tout établissement de plus de 20 salariés doit en compter au moins 6% en situation de handicap sous peine de devoir verser une contribution à l'Agefiph (Association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées). La réalité est loin du compte. « Le plus difficile à gérer ? Les a priori. Face aux craintes liés au handicap, on fait du cousu-main. On appelle chaque candidat, on examine ses motivations, sa disponibilité, son niveau d’études, on contrôle ses références. On les prépare si nécessaire pour les mettre en valeur, pour être le plus attrayant possible. On pourrait nous voir comme des fournisseurs de cv, mais on est au-delà. On fait du sur-mesure, selon les process et les attentes des clients. On sait aussi partager des bonnes pratiques. Le handicap peut être égal à forte “valeur-ajoutée“ et à “performance“ ». 

Aktisea emploie 30 personnes, dont près de 90% en situation de handicap. Son chiffre d’affaires 2018 a légèrement dépassé le million d’euros en 2018. L’objectif affiché est d’atteindre 1,2 M€ en 2019. Pour cela, Aktisea prévoit d’étoffer son effectif. Et ici, une véritable chasse au trésor est généralement organisée à l’arrivée d’un nouveau salarié. Il n’est pas rare non plus de voir s’affronter des pirates ou des Gaulois ou d’assister à des parties de jeu de l’oie ou de Questions pour un champion personnalisés. Les deux jeunes patrons ont intégré la gamification (le jeu au quotidien) dans leur méthode management pour stimuler et motiver leurs équipes. C’est aussi ce qui fait la patte de l’entreprise.

KeepCool, un réseau de salles de sport à taille humaine

Catégorie Croissance et Développement

« Notre différence est de proposer une pratique du sport dans un cadre décontracté et axé sur le bien-être. Nous avons ainsi, au sein de nos salles, travaillé les espaces, les couleurs, le concept. Nous sommes à taille humaine et développons une approche familiale qui nous démarque des grandes salles avec des cours collectifs, où l’on entretient le culte du corps. Chez nous pas de grands miroirs, les espaces sont intimistes. Nous faisons tout pour bannir cette approche de nos sites qui, en moyenne, sont installés sur 400 à 600 m² », précise Denys du Crest, directeur général de DG Holding, basée à Eguilles, près d'Aix-en-Provence, et fondée en 2002 par Guy Deville. L’enseigne, qui a intégré en octobre 2018 le réseau des 45 salles de sport de l’enseigne Feel Sport et a ainsi densifié son réseau, notamment dans le nord et le nord-est, compte aujourd’hui 280 salles Keep Cool implantées dans l’Hexagone et enregistre des taux de croissance annuelle de 25 à 35%. Son chiffre d’affaires est ainsi passé de 63 M€ en 2016 à 100 M€ aujourd’hui.

La stratégie de croissance de Keep Cool suit deux axes. « D’une part, nous nous installons dans les grandes villes, en zone urbaine dense. Nous y ouvrons des clubs intégrés, car ce sont des territoires où il existe beaucoup de concurrence et où les implantations sont plus risquées. Par ailleurs, nous nous positionnons également sur des villes de plus petite taille, de moins de 100 000 habitants, où nous progressons par le biais de franchisés », décrit le dirigeant.

Si à l’origine, Keep Cool comptait davantage de franchisés que de salles intégrées, la tendance est aujourd’hui à la parité. « Toutefois, les clubs en propre permettent de mieux être en contact avec les utilisateurs ».

Avec la professionnalisation du marché du fitness et la tendance à la concentration, Keep Cool souhaite désormais « travailler en lançant des partenariats ». A l’image de l’opération d’intégration de Feel Sport. « Il ne s’agit pas d’un simple rachat, mais réellement d’un partenariat. En contrepartie de l’apport des salles à notre réseau, les actionnaires de Feel Sport sont ainsi devenus actionnaires de DG, la société mère de Keep Cool ».

Aujourd’hui Keep Cool regarde vers l’international. Déjà dans les outre-mer (Réunion, Martinique et Ile Maurice), l’entreprise travaille à une future implantation en Belgique.

Mediaco Levage : s'équiper pour gagner de nouveaux marchés

Catégorie Rayonnement

Si le groupe marseillais Mediaco a vu le jour en 1943, Mediaco Levage n’a officiellement vu le jour qu’en 1973. « Tout a commencé par notre métier historique d’acconage. Petit à petit, afin de décharger les navires sur le port de Marseille, nous nous sommes dotés de grues mobiles », rappelle Alexandre-Jacques Vernazza, à la tête du groupe familial depuis 2013, suite au décès de son père Christian-Jacques Vernazza. Les grues mobiles ont finalement été louées à d’autres et l’histoire de Mediaco Levage commençait.

Aujourd’hui, le groupe emploie 1 600 salariés répartis dans près de 70 agences, non seulement en France, mais également en Allemagne. Médiaco Levage représente 198 M€ sur les 302 M€ de chiffre d’affaires enregistrés par le groupe « Nous disposons de 640 grues sur l’ensemble du territoire et de près de 350 camions bras ; au total, 1 000 engins en France. Nous avons fait l’acquisition durant les deux dernières années de trois grosses grues parmi les plus puissantes d’Europe et uniques en France afin de répondre aux demandes des acteurs du BTP, notamment dans le cadre du projet du Grand Paris dans lequel nous intervenons afin de mettre en place les tunneliers », explique le dirigeant.

Ces équipements permettent également d’intervenir au montage des plus grosses éoliennes de France. « L’éolien est l’un des importants marchés qui vont se développer dans les deux prochaines années ».
Le groupe, à l’origine principalement concentré sur le BTP a profité de la crise de 2008 pour diversifier ses activités. L’acquisition, cette année-là, du groupe Sogecofa a notamment permis à Mediaco Levage de se positionner dans le domaine industriel, dans la chimie et la pétrochimie. « Nous proposons d’intervenir pour des montages/démontage d’unités, pour des travaux. Nous pouvons offrir une prestation clé en main, bien au-delà de la simple location de grues. Nous sommes aujourd’hui très diversifiés : TP, BTP, industrie, réparation navale, éolien… Les trois majors du BTP ne représentent plus que 10% de notre chiffre d’affaires ».

Une restructuration de l’ensemble de l’activité menée en quelques années. Une réactivité et une souplesse d’adaptation que le groupe doit à sa structure familiale. « La famille Vernazza détient 100% du capital. Cette autonomie est notre force et nous y sommes très attachés depuis trois générations », conclut Alexandre-Jacques Vernazza.

Les lauréats et les partenaires de l'édition 2019 du Prix Image Entreprise Méditerranée.
Les lauréats et les partenaires de l'édition 2019 du Prix Image Entreprise Méditerranée. — Photo : ©CRISCUOLO

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.