Sophia Antipolis

Numérique

Pourquoi Supralog passe dans le giron de la jeune société parisienne Peppermint

Par Olivia Oreggia, le 06 décembre 2022

Fondé il y a 25 ans à Sophia Antipolis par Philippe Salvan, l’éditeur de solutions et services numériques Supralog est racheté par la jeune société parisienne Peppermint. Le dirigeant prend un autre chemin mais poursuit son activité au sein de la technopole azuréenne.

Philippe Salvan, fondateur de Supralog, quittera prochainement l'entreprise de services numériques suite à son rachat par Peppermint.
Philippe Salvan, fondateur de Supralog, quittera prochainement l'entreprise de services numériques suite à son rachat par Peppermint. — Photo : Olivia Oreggia

Philippe Salvan a fondé Supralog à Sophia Antipolis en 1997. L’entreprise (50 collaborateurs, CA 2021 : 4 M€), éditrice de solutions et services numériques, est restée, depuis, très incarnée par le dirigeant et ses valeurs, qu’il porte auprès de l’écosystème local. Que cette même entreprise, labellisée Bpifrance Excellence, engagée auprès des start-up via son laboratoire, devienne une filiale de la société parisienne Peppermint (CA : 10 M€, 70 collaborateurs), créée il y a tout juste dix-huit mois, n’est donc pas sans surprise.

"S'arrimer à une structure déjà en orbite"

"C’est une évolution choisie, motivée par une analyse de l’évolution du marché de l’IT (technologies de l’information, NDLR) depuis le Covid, explique Philippe Salvan. Il y a eu une accélération de la mondialisation. En 25 ans, Supralog a traversé toutes les crises tout en restant rentable, mais il allait devenir difficile de faire perdurer ce sur quoi j’avais fondé l'entreprise, ce concept du "small is beautiful", ce refus de faire du tout-venant. Face à cette réalité économique, il était plus intelligent d’anticiper et de nous arrimer à une structure déjà en orbite. Dans la recherche du partenaire idéal, l’esprit PME était important. Aller vers une entreprise détenue par ses dirigeants, plutôt que vers des grands groupes. Et puis il est de plus en plus difficile d’être seul à la barre. Peppermint a un positionnement à très forte valeur ajouté, via son réseau de centres d’expertise."

30 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2025

Peppermint a été fondé à l’été 2021 par Fabien Obadia et Olivier Waldin. L’entreprise regroupe 70 personnes sur trois continents : une trentaine au sein de son siège parisien, le reste dans ses filiales de Phnom Penh (Cambodge) et de Sousse (Tunisie), où travaillent essentiellement des développeurs informatiques. Elle collabore avec ses clients pour "créer et délivrer des solutions qui génèrent des revenus à court terme et de la croissance à long terme" : avec de grands groupes (LVMH, Pierre & Vacances, Carrefour, Amadeus…), des ETI et PME ou encore des start-up pour accélérer leur stratégie de mise sur le marché. Peppermint vise les 30 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2025, nourri à la fois par une croissance organique et des opérations de croissance externe. Elle vise dès 2023 des implantations à Lille, Lyon, Bordeaux ou Toulouse. Supralog sera ainsi sa première implantation "en région".

Nouveau chapitre

Supralog et Peppermint soulignent leur "évidente complémentarité" et la "compatibilité intellectuelle" qui les a amenés à cette union. "Nous continuerons, avec toute l’équipe, sans aucun licenciement, à garder l’intégralité de ce qui est Supralog avec une autonomie sur la partie business, expliquent les dirigeants de Peppermint. Nous avons une ambition de croissance en local, grâce à un acteur historique sur le marché. Les mutualisations se font sur les fonctions support – ressources humaines, paie – qu’apportent Supralog."

Philippe Salvan restera président jusqu’à fin 2022. Il n’aura ensuite plus aucune fonction opérationnelle mais restera "en support ou en conseil de Fabien Obadia et Olivier Waldin, si nécessaire." Il sera temps alors pour lui de passer à un nouveau chapitre, d'"aborder l’IT sous un angle nouveau, sur sa responsabilité, dans ses usages, sur l’humain, sur l’environnement", confie-t-il. Supralog poursuivra sa route en devenant officiellement, dans les mois à venir, "Peppermint Sophia Antipolis".

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition