Var

Réseaux économiques

Nicopolis Avenir veut fédérer les entreprises de sa zone

Par Hélène Lascols, le 24 septembre 2020

Récemment élu à la présidence de l'association Nicopolis Avenir, qui représente les intérêts des entreprises de la zone d'activités de Nicopolis, située à Brignoles, Olivier Riandée veut favoriser le jeu collectif et développer un sentiment d'appartenance à cette zone. 

Olivier Riandée, dirigeant de l'entreprise Provence Distribution Logistique, préside l'association Nicopolis Avenir.
Olivier Riandée, dirigeant de l'entreprise Provence Distribution Logistique, préside l'association Nicopolis Avenir. — Photo : Hélène Dos Santos

Olivier Riandée est le nouveau visage de Nicopolis Avenir, l’association de la plus importante zone d’activités de Brignoles, réunissant 200 entreprises physiques et 3 000 salariés. Néanmoins, seule une soixantaine de ces entreprises adhère à l’association. Un chiffre que le nouveau président, par ailleurs dirigeant de l’entreprise Provence Distribution Logistique, espère voir grimper dans les prochains mois.

Favoriser le jeu collectif

Pour cela, il veut redonner l’envie aux entrepreneurs de venir toquer à la porte de Nicopolis Avenir. « Nous devons créer l’intérêt, fédérer les chefs d’entreprise de la zone et développer les occasions de business car c’est toujours mieux de travailler avec son voisin qu’avec une entreprise à l’autre bout de la France, voire au-delà », explique Olivier Riandée, qui espère pouvoir organiser trois à quatre événements par an, mais aussi des visites d’entreprise, qui permettront de mettre en lumière la richesse et la diversité de cette zone. Depuis son élection à la présidence de l’association, il a d’ailleurs choisi d’adhérer à France Clusters, dont l’ambition première est d’appuyer la structuration des écosystèmes productifs territoriaux.

Une enquête a aussi été lancée auprès des dirigeants et des salariés pour mieux connaître leurs besoins : « En termes d’informations, de transports, de restauration, de services comme la garde d’enfants ou la conciergerie, aujourd’hui, ces besoins ne sont pas recensés, alors qu’il existe un réel manque. » Des petits services du quotidien qui pourront faire la différence demain lorsqu’il s’agira de recruter… Un autre problème auquel font face un certain nombre d’entreprises de la zone d’activités. « À titre d’exemple, 10 emplois, sur un effectif total de 100 personnes, ne sont pas pourvus dans mon entreprise. Et nous ne recherchons pas seulement des caristes. Nous avons aussi des postes d’encadrement ouverts », ajoute Olivier Riandée. Le même dynamisme anime ses voisins : « à ce jour, je n’ai pas eu vent de dépôts de bilan. À Nicopolis, il y a de la vie et tous les projets ont été maintenus. Très bien desservie, située à mi-chemin entre Aix-en-Provence et Nice, elle sera demain le plus grand pôle économique du Var et nous devons en être fiers. »

Olivier Riandée, dirigeant de l'entreprise Provence Distribution Logistique, préside l'association Nicopolis Avenir.
Olivier Riandée, dirigeant de l'entreprise Provence Distribution Logistique, préside l'association Nicopolis Avenir. — Photo : Hélène Dos Santos

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail