Alpes-Maritimes

Technologies

Nacut met de l’innovation dans les sandwiches

Par Olivia Oreggia, le 18 septembre 2020

L’outil qu’ont inventé deux Azuréens permet de gagner du temps et d’éviter les blessures dans la fabrication des sandwiches. Une machine brevetée, actuellement testée par de grands groupes de la restauration mais dont le déploiement commercial souffre du contexte lié au Covid.

L'outil Nacut permet selon son créateur, de réduire de 30% le temps passer à confectionner un sandwich.
L'outil Nacut permet selon son créateur, de réduire de 30% le temps passer à confectionner un sandwich. — Photo : DR

Éviter des points de suture et des tendinites, garantir une hygiène maximale et réduire de 30 % le temps passé à confectionner un sandwich, voilà toutes les promesses de Nacut.

100% made in France

L’outil a été créé par Alexis Bain, avec Nathalie Maunier, en 2017 à Valbonne. Il suffit d’y insérer une baguette de pain pour que celle-ci soit tranchée et surtout maintenue ouverte. Voilà qui n’a rien d’un petit détail lorsqu’il s’agit de réaliser plusieurs centaines de jambon-beurre en une même matinée. « J’ai eu cette idée alors que j’étais gestionnaire de sandwicheries à l’entrée des hôpitaux à Nice », explique le cofondateur. « Le constat était alors alarmant : le gant de protection, fortement recommandé, n’est porté par personne alors que la fabrication des sandwichs représente la première cause d’accidents du travail dans ce secteur d’activité. Aucun matériel n’existait alors sur le marché pour simplifier et sécuriser le processus. »
De nombreux mois de développement et un brevet plus tard, l’heure vient à l’industrialisation. Et celui qui est par ailleurs chef privé à domicile, ne veut « pas de made in China ». Son invention sera donc « made in Saint-Raphaël », fabriquée au sein du groupe Pierman, avec une lame provenant d’une coutellerie de Thiers et des ressorts d’une entreprise spécialisée basée à Gap. Mais la commercialisation se fait bien plus lentement qu’Alexis Bain l’avait envisagée, malgré le soutien d’Initiative puis de BpiFrance. « Nous en avons jusqu’à présent vendu une quinzaine, dans des boulangeries, dans les Alpes-Maritimes, à Aix-en-Provence ou en Bretagne. Mais c’est un secteur difficile à capter. Ce sont des artisans qui ont toujours procédé d’une certaine manière, avec leur couteau, et qui ne voient pas pourquoi ils devraient modifier quoi que ce soit. Mais, quand je leur demande combien de leurs sandwiches ils doivent mettre à la poubelle à la fin de chaque journée, ça les intéresse davantage. Car avec Nacut, ils peuvent les faire à la minute, ça limite le gaspillage. »

À l’essai chez Elior, Sodexo ou Compass

Vendu 650 euros et désormais en location avec option d’achat, l’outil est aussi à l’essai au sein de majors de la restauration collective que sont Elior, Sodexo ou Compass. « Les tests sont prometteurs, Elior en a demandé un deuxième la semaine dernière mais le confinement a tout décalé de six mois. Et avec le télétravail, les gens déjeunent beaucoup moins à l’extérieur. Dans nos projections de début d’année, nous visions la centaine de ventes avant septembre. Nous en sommes loin, la reprise n’est pas encore là. Mais, même dans ce contexte d’incertitudes, nous gardons espoir. » Si le marché accuse une baisse ces dernières années, selon l’étude de NDP Group, les Français restent de grands amateurs de sandwiches baguette, ils en ont consommé 1,2 milliard en 2018.
Lauréat de Réseau Entreprendre Côte d’Azur, élu Pépite de la Boulangerie 2020, Alexis Bain réfléchit déjà à un nouvel outil qui permettrait de confectionner plusieurs sandwiches à la file.

L'outil Nacut permet selon son créateur, de réduire de 30% le temps passer à confectionner un sandwich.
L'outil Nacut permet selon son créateur, de réduire de 30% le temps passer à confectionner un sandwich. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail