Marseille

BTP

Messibat International lance un projet d'usine de briques en terre crue à Marseille

Par Hélène Lascols, le 21 janvier 2022

Après avoir développé ses techniques de construction durable en Afrique de l’Ouest et centrale, l’entrepreneuse Messina Guikoume espère prochainement ouvrir une première usine de fabrication d’écomatériaux en terre crue, à Marseille. La recherche de financement est encore en cours.

Une villa en cours de réalisation par Messibat International à partir d’écomatériaux en terre crue.
Une villa en cours de réalisation par Messibat International à partir d’écomatériaux en terre crue. — Photo : Messibat International

Cela fait déjà plus de 10 ans que l’entreprise de BTP Messibat International déploie ses techniques de construction durable en Afrique. Spécialiste de la construction en terre crue, "un matériau noble et sain, doté d’une inertie thermique et phonique sans équivalent", selon les mots de sa fondatrice Messina Guikoume, Messibat a déjà travaillé au Cameroun, au Togo et au Ghana pour de grands comptes, parmi lesquels Total, la Société Générale ou encore Orange.

15 emplois en trois ans

Cette année, l’entrepreneuse d’origine camerounaise espère s’imposer à Marseille avec l’ouverture d’une usine de fabrication d’écomatériaux en terre crue (briques, panneaux en pisé préfabriqué), "qui sont sur le point d’obtenir un ATEX (Appréciation technique d’expérimentation) et un ATEC (Avis technique) auprès du Centre scientifique et technique du bâtiment en vue de leur commercialisation". Le procédé a par ailleurs été labellisé par la Fondation Solar Impulse, figurant ainsi parmi les 1 000 solutions durables pour la protection mondiale de l’environnement.

"Le bâtiment de la future usine, établi sur un terrain de 500 m² et situé dans le quinzième arrondissement, est identifié. Nous espérons démarrer les quelques travaux d’aménagement ce printemps et sommes actuellement en train de boucler une première partie du financement avec l’aide de l’Ademe, de la French Tech, de Rising Sud (l’agence de développement économique de la Région), de la Métropole Aix-Marseille-Provence et d’Initiative Marseille", détaille la dirigeante, ingénieure en génie civil. Cette dernière prévoit une quinzaine de recrutements en trois ans, notamment à travers des programmes de réinsertion professionnelle auprès de personnes issues des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Cet outil industriel a été dimensionné pour produire 600 000 briques en terre crue la première année, "sachant qu’il faut compter environ 60 000 briques pour réaliser un petit immeuble de trois étages et 18 appartements", précise Messina Guikoume.

Les briques en terre crue de Messibat International
Les briques en terre crue de Messibat International - Photo : Messibat International

Un démonstrateur en projet

L’entrepreneuse, qui sillonne les chantiers avec des machines mobiles, confie avoir déjà noué des contacts avec des promoteurs intéressés et prévoit de réaliser 1,8 million d’euros de chiffre d’affaires la première année. Messina Guikoume a aussi entamé des négociations avec l’EPA Euroméditerranée, qui est d’ailleurs lauréat, avec la métropole, de l’appel à projets "démonstrateur de villes durables" pour le nord du centre-ville de Marseille. "Nous souhaiterions réaliser une villa témoin bioclimatique avec nos éco matériaux en terre crue au sein d’Euroméditerranée. Nous étudions également d’autres pistes d’implantation de notre démonstrateur grâce au soutien de notre mentor, Joël Briot, président du groupe immobilier Immalliance", confie Messina Guikoume, qui souhaite, dans un premier temps, concentrer ses efforts sur la Région Paca.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition