Nice

Santé

L'ex-patron d'Atol lance la lunette connectée intelligente

Par Gaëlle Cloarec, le 19 avril 2017

Avec la start-up niçoise Ellcie Healthy, Philippe Peyrard entend imprimer sa marque sur le marché naissant de la monture connectée.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le créateur

Philippe Peyrard a dirigé vingt ans durant le groupe de distribution Atol Les Opticiens. C'est d'ailleurs lui qui est à l'origine des premières lunettes connectées géolocalisables grand public mises sur le marché en France, la TEOU d'Atol. Une innovation que le dirigeant souhaitait pousser de manière plus offensive, mais faute d'accord de son conseil d'administration, il a choisi de reprendre sa liberté en octobre 2015 pour monter le projet Ellcie Healthy en association avec le Professeur Dominique Brémond-Gignac, chef du service Ophtalmologie de l'hôpital Necker. La société a été créée en mai 2016 à Nice. Elle est hébergée au CEEI NCA.

Le concept

Ellcie Healthy a vocation à développer et fabriquer des lunettes connectées intelligentes. « Deux termes qui ont toute leur importance », insiste Philippe Peyrard. Car l'idée n'est pas d'en faire un gadget de plus mais bien de proposer des fonctionnalités utiles au quotidien, notamment dans le cadre de la Silver Economy. Les montures sont donc équipées d'une quinzaine de capteurs pour récolter « a minima une demi-douzaine de datas différentes ». Des données physiques, physiologiques et environnementales qui permettront de prédire et prévenir un certain nombre de problématiques comme la chute des personnes âgées ou encore l'endormissement au volant. Celui-ci « peut être appréhendé à partir du clignement des yeux, de leur vitesse de mouvement, des micro chutes de la tête ou encore du bâillement », détaille le dirigeant qui vient de signer avec un transporteur pour une série de tests sur ses chauffeurs.

La mise sur le marché d'une collection de 10 modèles, via une distribution multicanaux (opticiens, pharmacies, grandes surfaces spécialisées en accessoires automobiles), est programmée pour 2018 pour un prix public aux alentours de 200 euros.

Les perspectives

Elles sont énormes au regard du marché visé. « Sachant que la moitié de la population mondiale porte des lunettes, notre terrain de jeu s'élève à quelque 4 milliards d'individus », explique le dirigeant qui vise les 15 à 20% du marché de la monture connectée, « étant entendu que d'ici à 2020 toutes devraient l'être ». D'où sa volonté de s'engager « dans une guerre éclaire » pour se positionner dès le départ sur le marché européen et extra-européen.

Ce qui nécessitera une levée de fonds de « plusieurs millions d'euros », que le dirigeant envisage de conclure en 2017 auprès de potentiels partenaires distributeurs, industriels ou de services. Car l'une des deux grandes ambitions de Philippe Peyrard est de créer, à terme, une usine de fabrication Ellcie Healthy dans la plaine du Var. L'autre concerne l'élargissement de sa cible clientèle aux personnes atteintes de pathologies lourdes comme les diabétiques. « Il existe des capteurs de sudation à partir desquels on peut analyser le taux de glycémie. » En attendant, Ellcie Healthy entend doubler ses effectifs (15 à ce jour) d'ici à la fin de l'année. « Des profils d'ingénieurs et de chercheurs essentiellement ».

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail