Marseille

Tourisme

Les Villages Clubs du Soleil font un pas de plus dans la performance énergétique

Par Didier Gazanhes, le 26 octobre 2020

Trois nouveaux sites du groupe marseillais Villages Clubs du Soleil viennent de recevoir la certification ISO 50001 "management de l’énergie". Un pas de plus dans la démarche de l’entreprise, engagée dans la performance énergétique et le tourisme responsable.

Jérôme Pasquet, président du directoire et directeur général des Villages Clubs du Soleil
Jérôme Pasquet, président du directoire et directeur général des Villages Clubs du Soleil. — Photo : Nathalie Bureau du Colombier / Le JDE

Orcières Merlette 1850 dans les Hautes-Alpes, Ronce-les-bains en Charente-Maritime et le siège de l’entreprise à Marseille. Ces trois sites des Villages Clubs du Soleil (71 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019, 650 salariés) viennent d’être récompensés pour leurs efforts en matière d’économies d’énergie par la certification ISO 50001, norme volontaire qui propose des modalités pratiques visant à réduire la consommation d’énergie par la mise en œuvre d’un système de management de l’énergie, remise par l'Afaq-Afnor. « Notre entreprise est depuis son origine investie dans une démarche de responsabilité sociétale », rappelle Armelle Cizeron-Demeure, directrice Production et développement durable aux Villages Clubs du Soleil.

Six sites certifiés sur 17

À la différence d’une société cotée en Bourse, les objectifs des Villages ne sont pas seulement financiers et quantitatifs, mais plutôt qualitatifs. « Nous sommes propriétaires à 90 % de nos hôtels et nous nous développons dans un souci de préservation du patrimoine local. Nous avons un fort impact sur les territoires qui nous accueillent et nous font vivre ».

Certifiée qualité ISO 9001 depuis vingt ans, les Villages sont reconnus depuis 2016 par l’Afaq, "exemplaires" en matière de RSE sur le référentiel ISO 26000. Depuis 2018, l’entreprise a choisi de se concentrer sur sa consommation énergétique. « Nous sommes parvenus, entre 2018 et 2019, à réduire notre consommation d’énergie de 7 %, ce qui représente une économie de 157 000 euros sur une facture d’environ 2 millions d'euros sur l’année. Nous avons choisi de progresser dans notre certification ISO 50001 en avançant trois sites par trois sites. En 2019, les établissements de La Baule (Loire-Atlantique), d’Arc 1800 et de Valmorel en Savoie, ont déjà été certifiés. Nous sommes actuellement la seule entreprise d’hébergement touristique en France certifiée ISO 50001, avec six sites à notre actif sur nos 17 implantations (12 à la montagne et 5 à la mer) », détaille Armelle Cizeron-Demeure.

Une somme de petites actions quotidiennes

L’objectif est de certifier l’intégralité des sites. Un travail de fourmi, selon la directrice. « Nous avons recensé tous les appareils électriques, des sèche-cheveux aux chaudières, et il est important d’identifier la durée d’utilisation de chacun. C’est là que la différence se fait. Les gains surgissent d’une somme de petites actions qui semblent insignifiantes, sur les éclairages, sur les horaires de programmation des machines à laver… Il faut mobiliser les salariés autour de cette problématique, les faire réfléchir à leurs actions, au quotidien ». Les Villages avaient par ailleurs opté pour une flotte de 200 véhicules électriques et hybrides pour ses navettes et pour ses commerciaux. « Finalement, vu nos implantations, la plupart à la montagne, nous avons constaté que l’hybride n’est pas forcément intéressant et nous revoyons notre parc en passant au tout essence ».

Les Villages Clubs du Soleil accueillent chaque année près de 120 000 vacanciers. En 2020, à cause de la crise sanitaire, l’entreprise a enregistré une baisse de près de 25 % de son chiffre d’affaires. « Même si juillet et août ont été bons, beaucoup de séminaires sont annulés et, à l’heure actuelle, nous sommes à -25 % de réservations pour les vacances d’hiver », confie la directrice.

Jérôme Pasquet, président du directoire et directeur général des Villages Clubs du Soleil
Jérôme Pasquet, président du directoire et directeur général des Villages Clubs du Soleil. — Photo : Nathalie Bureau du Colombier / Le JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail