Bouches-du-Rhône

Automobile

Le réseau de lavage de voitures Cosméticar se met au bateau

Par Hélène Lascols, le 03 décembre 2019

Tout juste élue meilleure franchise de France par la Fédération des réseaux Européens de Partenariat et de Franchise (IREF) le réseau de lavage de véhicules sans eau Cosméticar lance une nouvelle marque spécialisée dans le lavage de bateaux et poursuit le maillage du territoire national. 

Autodidacte, Florian Benoit a créé l'enseigne de lavage automobile sans eau Cosméticar en 2003.
Autodidacte, Florian Benoit a créé l'enseigne de lavage automobile sans eau Cosméticar en 2003. — Photo : Cosméticar

Cosméticar, le réseau de lavage de véhicules sans eau né dans les Bouches-du-Rhône en 2003, officialise cette année sa plongée dans l’univers du nautisme en lançant une marque dédiée au lavage de bateaux, CosmétiBoat. Cette nouvelle aventure a démarré il y a trois ans chez un franchisé Cosméticar implanté à Perpignan. « Il s’agissait alors de rendre service à un client propriétaire d’un bateau. Suite à des partenariats avec des concessionnaires et des loueurs de bateaux, ce franchisé réalise aujourd’hui la moitié de son chiffre d’affaires dans le nautisme », raconte Florian Benoit, le dirigeant fondateur de Cosméticar.

Partant du constat qu’il n’existe aucune structure spécialisée dans le nettoyage de bateaux au niveau national, le dirigeant espère bien se faire une place au soleil sur ce marché qu’il juge à fort potentiel. Pour l’heure, il ne s’est pas fixé d’objectifs chiffrés, mais espère rapidement transmettre l’envie de se lancer sur ce créneau à tous les franchisés Cosméticar installés à proximité d’un port. Une dizaine d’agences proposent aujourd’hui cette prestation.

Cette stratégie de diversification s’accompagne d’un renforcement de l’activité historique de Cosméticar : le lavage de voitures et de véhicules utilitaires. L’enseigne de Châteauneuf-les-Martigues a fait de sa faible empreinte écologique et de sa mobilité ses deux principaux arguments pour convaincre une clientèle professionnelle, composée de garages, de loueurs et de grandes entreprises dotées d’une flotte automobile. De grands noms lui font désormais confiance : Tesla Europe, Leroy Merlin, le groupe de conseil Artelia ou le numéro 1 européen de la location de véhicules Arval. « 27 de nos 80 agences gèrent le nettoyage de 15 000 véhicules par an pour le compte d’Arval », illustre ainsi Florian Benoit.

Cap sur les 120 agences en France

Pour gagner davantage de contrats nationaux tout en s’immisçant sur le marché des particuliers, le fondateur du réseau entend accroître son nombre d’implantations en France. Cela passe aussi bien par un renforcement du maillage « mobile » (avec des techniciens qui se déplacent sur site) que par la création de centres fixes. Quatre d’entre eux ont ouvert leurs portes cette année au sein de centres commerciaux, deux autres ouvriront avant la fin de l’année. À terme, Florian Benoit vise un total de 120 agences en France.

Alors que le réseau compte actuellement 70 agences, dont 20 ont ouvert leurs portes au cours des 9 derniers mois, le dirigeant espère atteindre les 85 agences mobiles et 15 centres fixes dès l’année prochaine, générant ainsi un chiffre d’affaires consolidé de 3,3 M€, soit une augmentation annuelle de 15 %. Bien implanté dans le sud-est de la France, présent dans les principales grandes villes de l’Hexagone (Paris, Lyon Marseille, Strasbourg, Toulouse, Grenoble ou Nantes), le réseau Cosméticar, qui emploie quatre salariés en direct et une centaine avec les franchisés, a aussi saisi des opportunités à l’international. Il est présent en Espagne et en Suisse. Et son dirigeant compte faire de l’international sa priorité une fois qu’il aura atteint ses objectifs sur le sol français.

Autodidacte, Florian Benoit a créé l'enseigne de lavage automobile sans eau Cosméticar en 2003.
Autodidacte, Florian Benoit a créé l'enseigne de lavage automobile sans eau Cosméticar en 2003. — Photo : Cosméticar

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.