Numérique

Le moteur de recherche Qwant lève 18,5 millions d'euros

Par Sébastien Colle, le 03 mars 2017

Le moteur de recherche niçois Qwant annonce une seconde levée de fonds de 18,5 millions d'euros. Son pôle sécurité, installé à Rouen, va fortement augmenter ses effectifs d'ici 2018.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Lancé à Nice en 2013, le moteur de recherche Qwant annonce une seconde levée de fonds de 18,5 millions d'euros. La Caisse des dépôts et le groupe allemand Axel-Springer participent à ce nouveau tour de table, respectivement à hauteur de 15 et 3,5 millions d'euros, destiné à permettre à l'entreprise française d'amplifier son développement en marquant sa différence par rapport au géant américain Google par la neutralité de l'affichage de ses résultats et la protection des données privées qu'il propose.

Une nouvelle levée de fonds pour embaucher en masse

« À présent, l'idée est de faire grandir la société rapidement en renforçant son expertise et son indépendance technologique pour proposer des produits meilleurs que ce qui existe déjà sur le marché. Nous allons aussi nous doter des moyens nécessaires à une communication plus large auprès du grand public », explique Éric Léandri, président et cofondateur de Qwant avec Jean-Manuel Rozan et Alberto Chalon.

Pour cela, Qwant compte embaucher en masse : « Jusqu'à 1 000 nouveaux collaborateurs d'ici cinq ans en Europe », affirme le président du moteur de recherche. Avant cela, fin 2017, 150 postes seront créés, dont 80 % à Nice, site du centre R&D de Qwant qui comptera 200 personnes contre 48 jusqu'ici. De nouvelles ressources humaines qui concerneront également le pôle sécurité basé à Rouen. Si celui-ci compte pour l'instant six permanents, il devrait passer à une trentaine à l'horizon 2018. Rouen, un choix stratégique, selon Éric Léandri : « La Normandie et la Bretagne sont deux régions fortes en matière de sécurité ». « À Rouen nous avons un environnement de qualité avec l'INSA ou encore le CESI pour nos recrutements en sécurité dont les trois quarts sont Normands », complète Guillaume Vassault, responsable du pôle sécurité.

Occuper « 5 à 10 % du marché » à terme

Présent sur les marchés français et allemand, Qwant compte se déployer en Europe continentale grâce à ses nouveaux moyens sur des pays comme l'Italie, l'Espagne, le Portugal ou encore la Belgique. « Ils permettront aussi de pousser Qwant junior, notre moteur de recherche éducatif et sûr pour les enfants, très demandé en Europe, en Afrique et même aux États-Unis », assure le président de Qwant. À terme, l'entreprise qui représente pour l'instant 2 % du marché des moteurs de recherche en France (0,8 % en Allemagne et 0,5 % en Europe) souhaite occuper 5 à 10 % du marché européen.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture