Nice

Numérique

Le moteur de recherche Qwant fait ses emplettes

Par Gaëlle Cloarec, le 12 juillet 2017

Le moteur de recherche européen Qwant, né en 2013 à Nice, se renforce sur les terres azuréennes. En juin, la société dirigée par Eric Léandri, président de la French Tech Côte d'Azur, a acquis ou pris des participations dans deux start-ups du cru.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Gayatech renforce l'offre Qwant Junior

La première, la jeune pousse sophipolitaine Gayatech est spécialisée dans le développement de technologies utilisant la 3D et l’intelligence artificielle à destination des créateurs de contenus éducatifs. Elle est également partenaire de l’éditeur Play Bac, détenteur du jeu Les Incollables. Une licence logiquement récupérée par Qwant et déjà exploitée puisqu’est sorti, dans la foulée, Les Incollables Qwant Junior, un jeu mobile de 250 questions autour du web et des bonnes pratiques d’Internet. « Il s’agit d’ajouter du contenu pédagogique intelligent et éthique à notre offre Qwant Junior », indique son président Eric Léandri. Un crédo sur lequel le moteur a bâti sa stratégie - le respect de la vie privée des internautes - et dont la version junior a déjà séduit huit académies - parmi elles celle de Versailles et son million d’enfants -, mais aussi le Canada « avec qui nous venons de signer ». « D'autres pays sont dans le pipe », ajoute-t-il.

Autre intérêt de cette acquisition, l'expertise reconnue de Gayatech sur le moteur de 3D ShiVa qui permettra d’intégrer de la 3D et de la réalité augmentée dans le moteur de recherche. L’équipe sophipolitaine - cinq personnes - et son dirigeant Fabrice Moizan ont rejoint l’effectif de Qwant, ce dernier devenant vice-président business développement en charge de Qwant Junior.

112 Mobile réaffirme son positionnement éthique

La seconde opération menée par Qwant tient en une prise de participation minoritaire - 25% - dans la solution azuréenne 112 Mobile. Une appli pensée par le Brésilien Luis Felipe de Oliveira (en photo), mixant systèmes de vidéo en temps réel et géolocalisation pour alerter les secours plus efficacement. « L’idée est très bonne mais dès lors que l’on vise le BtoC, ce qui est le cas avec 112 Mobile, le business model se complique. On a décidé de mettre à sa disposition une équipe et notre savoir-faire technologique pour l'aider à aller au bout du projet », précise Eric Léandri. Qui réaffirme ici « le volet éthique » de sa stratégie, illustré récemment par les partenariats noués avec le producteur d'énergie renouvelable Akuo et l'Alliance Mondiale 3Zéros qui prône un monde avec zéro exclusion, zéro carbone et zéro pauvreté.

Qwant, qui a levé en début d'année 18,5 millions d'euros, revendique 40 millions d'utilisateurs par mois et 2,6 milliards de requêtes en 2016. S'il occupe à ce jour 2% du marché français et 0,8% du marché allemand, il ambitionne à terme de peser entre 5 et 10% du marché européen. Et prévoit un chiffre d'affaires de 150 à 200 millions d'euros d'ici à cinq ans.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.