Var

Santé

Le laboratoire pharmaceutique Ipsen inaugure son nouveau bâtiment de production à Signes

Par Hélène Lascols, le 17 octobre 2019

Le groupe pharmaceutique Ipsen a inauguré un nouveau bâtiment de production à Signes, qui doit permettre au site varois de doubler sa production de formes injectables en oncologie et maladies rares d’ici à 2021.

La Secrétaire d’État auprès du Ministère de l’économie et des finances, Agnès Pannier-Runacher (au centre) était présente aux côtés de Sandrine Garcia (3e personne en partant de la droite), nouvelle responsable du site Ipsen de Signes pour l'inauguration du nouveau bâtiment de production.
La Secrétaire d’État auprès du Ministère de l’économie et des finances, Agnès Pannier-Runacher (au centre) était présente aux côtés de Sandrine Garcia (3e personne en partant de la droite), nouvelle responsable du site Ipsen de Signes pour l'inauguration du nouveau bâtiment de production. — Photo : Ipsen Pharma Biotech

Le site de Signes du groupe pharmaceutique Ipsen, créé en 1989 et spécialisé dans la production de formes injectables en oncologie et maladies rares, a inauguré son nouveau bâtiment de production. Il devrait accueillir ses premières machines avant la fin de l’année, puis réaliser ses premiers lots de qualifications avant de lancer la production en septembre 2020.

« Ce nouvel outil a nécessité une enveloppe de 50 M€ et est donc le plus gros investissement du groupe à ce jour. Ipsen nous donne clairement les moyens de croire en l’avenir », se félicite Pierrick Lefranc, ancien directeur du site, très récemment remplacé par Sandrine Garcia. L’événement, inscrit dans le programme « Signes 2020 » de l’entreprise, a reçu les honneurs de la Secrétaire d’État auprès du Ministère de l’économie et des finances, Agnès Pannier-Runacher, qui a souligné son plaisir de se rendre su un site de compétitivité mondiale, pour « voir un très grand projet se concrétiser […], un projet qui offre des perspectives de croissance, […] et une belle démonstration de ce qu’il faut faire pour gagner des parts de marché mondiales : innover, moderniser, investir dans les compétences. »

Des capacités de production doublées

Le site varois, qui emploie 300 personnes, produit près de 55 % des ventes de médicaments (CA : 260 M€) de l’entreprise et exporte des lots dans plus de 70 pays, va en effet pouvoir doubler ses capacités de production de seringues, d’ici à 2021.

Dans le détail, le nouveau bâtiment de fabrication sera dédié au produit N° 1 d’Ipsen (Somatuline, NDLR) en croissance de 20 % par an, avec des étapes de fabrication complètement automatisées. Les bâtiments logistiques seront agrandis, un nouveau laboratoire de contrôle de la qualité sera créé. Puis, en 2021, un dernier bâtiment sortira de terre et abritera notamment un restaurant d’entreprise.

La Secrétaire d’État auprès du Ministère de l’économie et des finances, Agnès Pannier-Runacher (au centre) était présente aux côtés de Sandrine Garcia (3e personne en partant de la droite), nouvelle responsable du site Ipsen de Signes pour l'inauguration du nouveau bâtiment de production.
La Secrétaire d’État auprès du Ministère de l’économie et des finances, Agnès Pannier-Runacher (au centre) était présente aux côtés de Sandrine Garcia (3e personne en partant de la droite), nouvelle responsable du site Ipsen de Signes pour l'inauguration du nouveau bâtiment de production. — Photo : Ipsen Pharma Biotech

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.