Aix-en-Provence

E-commerce

Le groupe Hopps se structure autour des services au e-commerce

Par Didier Gazanhes, le 01 décembre 2022

Avec les intégrations des sociétés Milee, Last Smile Partner et InEvents, le groupe aixois Hopps poursuit sa structuration sur l'ensemble des métiers du e-commerce. Avec pour objectif de proposer une offre globale, allant de la conception de sites internet à la livraison au particulier.

Eric Paumier, Guillaume Salabert et Frédéric Pons, fondateurs d’Hopps Group.
Eric Paumier, Guillaume Salabert et Frédéric Pons, fondateurs d’Hopps Group. — Photo : Hopps Group

La société aixoise Hopps group, holding spécialisée dans l’acquisition et l’accompagnement d’entreprises à haut potentiel de croissance, poursuit sa structuration autour des métiers du e-commerce. "Nous nous positionnons sur des entreprises ayant un besoin d’accélérer fortement et nous ne prenons que des participations majoritaires afin de pouvoir mettre en place une stratégie cohérente", souligne Eric Paumier qui, avec Frédéric Pons, codirige le groupe Hopps, regroupant aujourd’hui 12 entreprises représentant 15 000 collaborateurs (400 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2021).

Logistique du dernier kilomètre

À force de rachats, le groupe est aujourd’hui en train de devenir un acteur majeur du e-commerce. En septembre 2022, Hopps a ainsi créé la société Milee, qui reprend les activités de la société aixoise Adrexo (12 000 salariés) spécialisée dans la communication locale à l’attention des distributeurs, tout en y apportant une offre complémentaire dans le domaine du digital (e-mailing, réseaux sociaux). "Nous avons également acquis en octobre l’agence digitale parisienne The Oz (90 salariés), qui prend en délégation l’activité e-commerce de grandes marques : création de sites, ventes en ligne… Nous allons ajouter à cet éventail de services la logistique et la distribution du dernier kilomètre avec le rachat, pour janvier 2023, de Last Smile Partner (1 000 salariés), une division d’Adrexo qui dispose d’une centaine d’agences en France", précise le dirigeant, qui détient le groupe Hopps à 50/50 avec Frédéric Pons.

Jouer le rôle de facilitateur

Depuis un an, Hopps est propriétaire l’entreprise Drive to home, créée en janvier 2021 afin de livrer aux particuliers des produits frais. La société compte 500 personnes en CDI et réalise 22 millions d’euros de chiffre d’affaires. Le groupe prend également pied dans la société InEvents (9 salariés), créée en 2017, qui propose des outils de caisse connectés, physique et digitale. "Avec cette acquisition nous ajoutons une brique technologique à notre offre digitale. Au travers de toutes ses filiales, nous pouvons ainsi créer des sites, organiser et gérer les ventes en ligne, prendre en charge le paiement en ligne puis distribuer et livrer aux particuliers", résume Frédéric Pons.

Le groupe Hopps, qui a cédé début 2022 sa société Colis Privé au groupe marseillais CMA CGM, dispose aujourd’hui de fonds propres de l’ordre de 300 millions d’euros et n’envisage pas de nouvelles levées de fonds. "Nous cherchons des entreprises à potentiel de croissance à deux chiffres, mais nos prises de participation ne reposent pas que sur des critères financiers. Les valeurs humaines, l’accompagnement, le challenge technique sont également des éléments essentiels", plaide Eric Paumier en détaillant la stratégie mise en place suite aux acquisitions du groupe. "Nous ne sommes pas un fonds d’investissement. Nous jouons un rôle de facilitateur mais les équipes de direction de nos sociétés demeurent indépendantes. Le groupe les soulage de tout ce qui n’est pas au cœur de leur business."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition