Alpes-Maritimes

Plasturgie

Le fabricant de composite H-Prec dans les starting-block

Par Gaëlle Cloarec, le 06 février 2017

À l'origine d'un procédé de fabrication de pièces composites innovant, la société de Carros vient d'investir dans un centre d'usinage et lance ses premières productions en série pour le marché de l'aviation d'affaires.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Créée en juillet 2015, H-Prec annonce coup sur coup sa certification Iso 9.001:2015 et l'acquisition d'un nouveau centre d'usinage cinq axes lui permettant, notamment, de fabriquer ses propres moules. Deux actualités qui marquent le lancement de son activité de production de pièces composites industrielles pour laquelle l'entreprise azuréenne a développé un procédé de fabrication - breveté - de rupture.

Démocratiser le composite industriel

Baptisé H-Prec One Step, celui-ci permet de réaliser par emboutissage des pièces composites de qualité, intégrant directement la mise en forme et le revêtement en cuir, tissu, film décoratif ou encore en feuillard métallique, le tout piloté par informatique. « Ce procédé lève les freins à la démocratisation du composite à des fins industrielles », assure Cécile Crassous, fondatrice de la PMI avec son frère Arnaud, docteur en sciences des matériaux à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. La chaîne de production courte et mécanisée répond à la problématique des cadences, l'utilisation de moules non métalliques, plus rapides à réaliser et à moindre frais, lève les barrières à l'entrée. H-PreC permettant ainsi d'industrialiser et de normer la fabrication du composite et donc de suivre les besoins du marché.

L'aviation d'affaires

« Le marché du composite se rapproche de celui du métal au siècle dernier, il est tracté par les industries du transport à la recherche de matériaux ayant la même résistance sans la contrainte du poids », explique Cécile Crassous. C'est donc naturellement vers cette cible que s'est tournée l'entreprise avec des premiers clients issus de l'aviation d'affaires. « Les premières séries sont en cours de fabrication », reprend la dirigeante qui parallèlement lance une activité d'usinage. Car si l'acquisition du centre d'usinage répondait à un besoin de gagner en autonomie, elle permet aussi à la PMI de proposer des prestations en sous-traitance dans l'usinage de précision de petites/moyennes séries pour l'aéronautique, la fabrication de moules ou la fabrication de sculpture monumentale. Et ainsi amortir plus vite un investissement qui s'est élevé à 320 000 euros.

Nouveau procédé en préparation

Par ailleurs, H-Prec va présenter en mars prochain, à l'occasion du Salon des matériaux composites de Paris-Villepinte, un nouveau procédé de fabrication - lui aussi innovant - lui permettant de servir d'autres marchés comme celui des accessoires pour 2-roues ou de l'industrie "pour des applications de mesure et de contrôle". L'entreprise, qui reste discrète sur ses objectifs de chiffre d'affaires, emploie six personnes. Elle devrait pousser son effectif à une dizaine au cours de l'année 2017.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail