Région Sud

Réseaux économiques

Le Club Sud Drone veut être une vitrine de l'excellence régionale

Par Hélène Lascols, le 16 novembre 2021

Réunis début novembre à Pourrières dans le Var, les acteurs du Club Sud Drone ont réaffirmé leur ambition de hisser la région Sud au rang de leader européen du drone. Ce club réunit entreprises, pôles de compétitivité et centres d’essais œuvrant pour la structuration d’une filière autour des drones aériens, terrestres, marins et sous-marins.

L’un des trois consortiums présents pour réaliser une démonstration de surveillance par drones était emmené par la société varoise Eca.
L’un des trois consortiums présents pour réaliser une démonstration de surveillance par drones était emmené par la société varoise Eca. — Photo : DR

Le 8 novembre, à Pourrières, dans le Var, le Centre régional de ressources drone (C2RD), qui propose aux acteurs de la filière drone un cadre complet d’essais multi-milieux, instrumenté et sécurisé, et qui concentre de nombreux moyens et services, a signé une convention de partenariat avec le pôle de compétitivité Safe (positionné sur les filières aéronautique & spatial, sécurité & sûreté, défense et environnement) et le Club Sud Drone. Une étape de plus pour le C2RD, qui offre 85 hectares d’infrastructures uniques pour réaliser des campagnes de tests.

Positionner la filière drone pour la sécurité des JO 2024

Cette signature s’inscrit dans la continuité d’un autre événement, organisé au mois d’octobre par le Club Sud Drone et présenté comme une première en Europe. Trois consortiums, réunissant 17 entreprises, ont réalisé des démonstrations de surveillance en temps réel sur le site de Port-Pothuau, à Hyères. Ces consortiums, chacun emmenés par une entreprise varoise (Eca Group, Marine Tech et SeaOwl) avaient été sélectionnés, quelques mois plus tôt, par la Région Sud dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt.

"Pour nous, l’objectif est de faire la preuve de la capacité de nos entreprises à répondre à des problématiques de sécurité par des solutions multi-vecteurs, comme des drones de surface, des drones aériens et des sous-marins", explique Bernard Kleynhoff, président de la Commission développement économique et digital, industrie, export et attractivité au conseil régional. Prochaine étape : continuer à travailler, à démontrer ce que les entreprises régionales savent faire et répondre aux futurs appels d’offres du Comité de sécurité des Jeux Olympiques 2024.

Structurer une filière d’envergure européenne

Si ces sociétés spécialistes des drones sortent aujourd’hui de l’ombre, c’est notamment grâce au Club Sud Drone, créé en 2019 à l’occasion du Salon du Bourget pour positionner la région comme un leader européen du secteur des drones. "Nous disposons d’une filière structurante avec un potentiel de développement industriel incroyable. Nous disposons aussi d’un terrain de jeu incroyable, associant mer et montagne, zones urbaines et rurales. Nous avons de grands acteurs aéronautiques, comme Airbus Helicopters, mais aussi des pépites et des pôles de compétitivité, le Pôle Mer Méditerranée, les pôles Optitec, Safe et SCS (Solutions communicantes sécurisées). Enfin, nos industriels bénéficient de plateformes de tests et d’essais uniques au monde, comme celui de Pourrières, qui bénéficie d’une autorisation de vol permanente", détaille Bernard Kleynhoff.

Aujourd’hui, ce club fédère une centaine de parties prenantes en région Paca pour permettre de "décloisonner les acteurs issus de domaines différents du drone", ajoute l’élu régional.

L’un des trois consortiums présents pour réaliser une démonstration de surveillance par drones était emmené par la société varoise Eca.
L’un des trois consortiums présents pour réaliser une démonstration de surveillance par drones était emmené par la société varoise Eca. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail