Région Sud

Tourisme

La Région Sud débloque 200 millions d'euros pour assurer l'avenir des Alpes du Sud

Par Hélène Lascols, le 20 décembre 2021

La Région Sud a dévoilé son Plan montagne, qui prévoit la mobilisation de plus de 200 millions d’euros entre 2021 et 2027 pour assurer l’avenir des Alpes du Sud. La moitié de l’enveloppe sera consacrée au développement et à l’aménagement durable des vallées de montagne, et l’autre moitié sera destinée au soutien des stations de montagne.

La station de Risoul, dans les Hautes-Alpes, est l’une des 65 stations des Alpes du Sud.
La station de Risoul, dans les Hautes-Alpes, est l’une des 65 stations des Alpes du Sud. — Photo : Manumolle.com

Après une saison blanche l’année précédente, marquée par une baisse de fréquentation de 60 % dans les 65 stations des Alpes du Sud, et alors qu’une cinquième vague fait peser un risque supplémentaire pour la survie des acteurs de ce secteur, la Région Sud a décidé de renforcer son action en dotant son Plan Montagne 2021-2027 de 200 millions d’euros. "Conçu pour répondre aux besoins directs de ceux qui font vivre nos montagnes à l’année, ce Plan est le témoignage de notre volonté d’accompagner ce territoire exceptionnel", a rappelé le président de la collectivité, Renaud Muselier.

Grâce au Plan de reconquête pour l’économie des territoires de montagne, ainsi qu’aux dispositifs "Espaces valléens" dans le cadre de la Convention interrégionale du massif des Alpes (CIMA) 2021-2027, la Région Sud agit concrètement pour le développement des domaines skiables. Le Plan de reconquête, lancé au cœur de l’hiver 2020/2021, a permis d’accompagner 63 opérations sur 36 sites de pratiques de skis alpin et nordique avec plus de 8 millions d’euros. Par ailleurs, afin d’augmenter la résilience des stations face aux changements climatiques, plus de 20 projets de développement touristique sur quatre saisons ont été retenus dans la démarche "Espace valléens" en octobre dernier.

100 millions d’euros pour anticiper le changement climatique

Alors que la saison hivernale est encore essentielle pour les stations de montagne (plus de 387 000 lits touristiques, 16 millions de nuitées touristiques dont 65 % l’hiver, des retombées estimées à 938 millions d’euros pour la seule saison d’hiver) l’étude régionale ClimSnow envisage une forte détérioration de leurs conditions d’exploitation notamment causée par la baisse de la couverture neigeuse. Dans ce contexte, la région a souhaité inscrire les stations dans une trajectoire d’évolution de leur modèle économique, social, touristique et énergétique pour développer une activité des quatre saisons. C’est le sens de l’appel à projets "Contrats Station 2030" voté le 17 décembre 2021 et qui permettra d’engager 100 millions d’euros pour accompagner les domaines skiables dans le maintien de la pratique des sports d’hiver, la diversification des activités touristiques et l’innovation environnementale, afin d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2030.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition