Région Sud

Tourisme

La Région Paca au chevet des montagnes alpines

Par Hélène Lascols, le 24 février 2021

Alors que les Alpes du Sud font face à une saison blanche, en raison des mesures de restrictions liées à la crise sanitaire, la Région Sud a réuni plus de 300 professionnels de la montagne et annoncé de nouvelles mesures en fonction des territoires.

Renaud Muselier, président de la Région Sud Paca, a réuni plus de 300 professionnels de la montagne pour construire l'avenir des Alpes du Sud
Renaud Muselier, président de la Région Sud Paca, a réuni plus de 300 professionnels de la montagne pour construire l'avenir des Alpes du Sud — Photo : Garufi

Les professionnels de la montagne des Alpes du Sud font face à une saison blanche. Le deuxième massif français avec 65 stations de ski, 2 500 kilomètres de pistes de ski alpin et plus de 700 remontées mécaniques, est à l’arrêt. " La situation n’est plus tenable pour des milliers de professionnels ", affirme Renaud Muselier, président de la Région Sud Paca.

Dans ce contexte, et dans l’attente d’un Plan Montagne du gouvernement, la collectivité territoriale a décidé d’agir.

Des mesures d’urgence

Dès maintenant, un plan d’investissement d’urgence de 8 millions d’euros a été voté pour les stations de ski. Le taux maximal d’intervention a été porté à 80 % des projets menés par ces stations et des avances pourront être versées à hauteur de 40 % de la subvention obtenue.

Par ailleurs, les dispositifs de soutien économique anti-crise ont été réabondés. Ainsi 140 millions d’euros d’aides économiques ont été ajoutés et sont disponibles et un milliard d’euros sera déployé sur deux ans pour la relance économique. Pour le tourisme en montagne, plus spécifiquement, le nombre de places en formation professionnelle est augmenté de 20 %, soit 1 200 demandeurs d’emploi qui pourront être formés sur les métiers de saison en montagne ; des bornes emploi interactives, permettant à tous les demandeurs d'emploi de candidater facilement à des offres géolocalisées en région seront déployées courant avril et mai dans quatre villes de montagne ; le FRAT (fonds régional d'aménagement du territoire, NDLR) aux communes de montagne sera bonifié de 20 %.

Des mesures d’avenir

Renaud Muselier s’est aussi engagé à être au rendez-vous pour préparer l’avenir des stations alpines. La collectivité va ainsi doubler le montant de sa politique montagne, la portant à 200 millions d’euros pour les cinq prochaines années. Dans le détail, 100 millions d’euros seront consacrés au développement économique, social et culturel des vallées et l’autre moitié sera dédiée aux stations.

Une enveloppe de 450 millions d’euros du contrat d’avenir et des fonds européens sera également engagée au cours des deux prochaines années pour assurer la reprise économique et touristique : à titre d’exemple, 307 millions d’euros du contrat d’avenir, liant l'Etat et la Région, et 65 millions d’euros du fonds de solidarité de l’Union européenne iront aux vallées sinistrées des Alpes-Maritimes. Un plan " Montagne préservée " est également prévu dans le cadre de la " COP d’avance " de la Région Sud Paca. Enfin, une grande consultation citoyenne sur l’avenir des montagnes sera lancée sur la plateforme Sudopolis.

Renaud Muselier, président de la Région Sud Paca, a réuni plus de 300 professionnels de la montagne pour construire l'avenir des Alpes du Sud
Renaud Muselier, président de la Région Sud Paca, a réuni plus de 300 professionnels de la montagne pour construire l'avenir des Alpes du Sud — Photo : Garufi

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail