Alpes-Maritimes

Communication et médias

La PME Aucop vise juste en ouvrant une agence à Paris

Par Charlotte Henry, le 25 octobre 2018

La société Aucop, spécialisée dans la technique événementielle et basée à Carros (Alpes-Maritimes), a ouvert un bureau à Paris début 2017. Dès la première année pleine, ce dernier représente plus du tiers du chiffre d'affaires de la PME, confortant Maxime Massiera, le dirigeant, dans son choix d’extension géographique.

L'une des installations d'Aucop, partenaire de Comsquare, lors d'une convention LVMH en 2017 à Paris.
L'une des installations d'Aucop, partenaire de l'agence évenementielle Comsquare, lors d'une convention LVMH en 2017 à Paris. — Photo : @LVMH Comsquare

2018 est une grande année pour le spécialiste de l'audiovisuel Aucop, qui propose une solution globale de prestations techniques et de décoration pour tout type d'évènements. Installée sur la zone industrielle de Carros (Alpes-Maritimes) depuis 2003 et implantée à Marseille depuis 2007, la PME familiale a fêté en avril ses 30 ans et clôture son exercice à fin juin avec un chiffre d’affaires de 9,5 M€, en hausse de presque 40 % par rapport à 2017. Une croissance portée par l’ouverture en janvier 2017 d’une agence à Wissous, en région parisienne, qui a réalisé 3,5 M€ de chiffre d’affaires en année pleine, permettant à Aucop et ses 38 salariés de frôler, dès 2018, l’objectif de 10 M€ affiché pour 2023.

Ouvrir l'offre aux prestations de décoration

« Tout le monde nous avait déconseillé de nous installer à Paris. Clients, partenaires ou confrères estimaient qu’il n’y avait pas de place pour un nouveau prestataire, que les marchés étaient verrouillés et les prix bas. Mais j’étais convaincu qu’il fallait y aller pour faire partie des sociétés reconnues dans notre métier, c’était indispensable pour assurer la pérennité de nos structures dans le Sud », raconte le président Maxime Massiera, qui a racheté les parts de son oncle et pris la direction d’Aucop en 2011. « L’arrivée de Maxime à la direction a été un grand bouleversement. C’est lui qui a intégré la partie décoration dans l’offre d’Aucop, contre l’avis de tous, en complément de la prestation technique », décrit Corinne Breil, responsable administratif et comptable d’Aucop, dans l’entreprise depuis 26 ans.

Cette offre globale technique et décoration permet notamment à Aucop de travailler sur les événements de Google, Renault, Audi, Novartis ou encore les universités d’été du Medef. Avec l’ouverture de l'agence francilienne, la PME a augmenté son volume d’activité avec ses clients parisiens habituels, comme les agences de conseil en communication événementielle Lever de Rideau, With up, Havas et Magic Garden.

Rendre autonome chaque agence régionale

« Notre offre a pendant longtemps été assez unique et, hasard du calendrier ou pas, l’année où l’on s’est implanté en région parisienne, on a assisté à trois fusions d’entreprises spécialisées dans la technique et la décoration », souligne le dirigeant de 40 ans, qui a commencé à travailler dans l’entreprise familiale à 12 ans.

Maxime Massiera a préparé la hausse d’activité avec un important travail de prospection et de structuration de l’entreprise. « J’ai placé des responsables d’agence dans chaque ville, avec lesquels j’ai défini des objectifs et une méthode mais tout en leur donnant une grande autonomie, précise Maxime Massiera. J’ai également pris une contrôleuse de gestion externe, qui analyse les chiffres en permanence directement avec les responsables d’agence, ce qui me permet de n’intervenir qu’en cas de problème. Dans ce cas j’arrive un peu comme le sauveur, ce qui rend les choses beaucoup plus faciles », sourit-il. En 2019, Aucop prévoit de stabiliser son activité autour de 8,5 M€, afin de consolider sa position.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition