Marseille

Textile

La marque Pourquoi Princesse veut bousculer les clichés de la mode enfantine

Par Didier Gazanhes, le 07 janvier 2021

La jeune marque de vêtements pour enfants Pourquoi Princesse, qui ambitionne de bousculer les clichés afin de promouvoir l’égalité filles/garçons au travers de la mode, va pouvoir lancer la commercialisation de ses robes après une campagne de financement participatif réussie.

Laura Drewett et Murielle Sitruk, cofondatrices de la société Pourquoi Princesse.
Laura Drewett et Murielle Sitruk ont cofondé la société Pourquoi Princesse en 2019 à Marseille. — Photo : Pourquoi Princesse

La jeune marque de vêtements pour enfants non genrés Pourquoi Princesse, créée début 2019 par Murielle Sitruk et Laura Drewett, a achevé courant décembre une opération de crowdfunding sur la plateforme Ulule en vue de lancer sa collection de robes. L’entreprise, qui s’était fixé un objectif de 150 préventes, a finalement atteint les 425 participations. Une reconnaissance pour cette nouvelle marque issue de l’association des compétences de ses deux cofondatrices.

Deux associées complémentaires

Pourquoi Princesse ambitionne de casser les codes, de bousculer les clichés afin de promouvoir l’égalité filles/garçons au travers de la mode. L’idée est de concevoir des vêtements pour filles qui véhiculent une autre image que la traditionnelle princesse. « Quand nous avons eu notre fille, mon mari et moi nous sommes questionnés sur les stéréotypes de genre. Nous voulions qu’elle puisse être ambitieuse et ne pas simplement se définir comme une princesse. Plus récemment, à la naissance de notre fils, j’ai pris conscience de l’immense différence entre les vêtements de filles et de garçons et de tous les stéréotypes véhiculés par la mode », rappelle Laura Drewett, Américaine d’origine, installée à Marseille depuis 2014, qui poursuit : « Notre fille nous a demandé une robe avec des voitures et je me suis rendu compte que ce produit n’existait, ni en France, ni aux Etats-Unis. Pourtant, pour les enfants, la mode est un véritable moyen d’expression. Ils peuvent ainsi affirmer ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas… ».

Cette serial entrepreneuse du monde de la tech décide alors de s’associer avec Murielle Sitruk, forte d’une quinzaine d’années d’expérience dans la mode enfantine. « Nous étions complémentaires. Elle, avec ses compétences en style, en marketing et en production et moi en stratégie commerciale », décrit Laura Drewett.

La mode, relais pour passer des messages

Pour ses premiers pas en 2019, l’entreprise a lancé une combinaison pilote pour garçons et filles. « Nous souhaitions faire partager l’expérience de pilote d'avion et le vêtement était accompagné d’un livre intitulé Je peux être pilote, dans lequel nous voulions montrer que ce métier, dit masculin, pouvait être choisi par des femmes qui ont finalement eu des parcours extraordinaires. Notre mission, c’est de faire bouger les lignes. Il n’existe pas d’outils pour promouvoir une éducation égalitaire. La mode peut en être un ». Depuis, l’entreprise a commercialisé des t-shirts, des bodys, et a construit sa communauté sur les réseaux sociaux, notamment Instagram où elle compte plus de 7 600 abonnés.

En 2021, Pourquoi Princesse lance donc sa toute première collection de robes. Initialement prévue pour mars 2020, la campagne de crowdfunding a été reportée en fin d'année. Malgré la crise due à la pandémie de coronavirus, Laura Drewett assure être parvenue à la rentabilité. « Les vêtements sont fabriqués en France et au Portugal avec du coton bio et des encres naturelles. Jusque-là, nous avons principalement misé sur une commercialisation en BtoC, via notre site internet et quelques boutiques en France et en Belgique. En 2021, nous allons nous positionner sur la vente en boutiques », appuie la dirigeante. La marque envisage également de décliner son concept à des vêtements pour garçons.

Laura Drewett et Murielle Sitruk, cofondatrices de la société Pourquoi Princesse.
Laura Drewett et Murielle Sitruk ont cofondé la société Pourquoi Princesse en 2019 à Marseille. — Photo : Pourquoi Princesse

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail