Toulon

Textile

La marque écoresponsable Posidonie vise une levée de fonds en fin d’année

Par Hélène Lascols, le 03 mai 2022

Lauren Peuch a lancé sa marque Posidonie, qu’elle a voulu "la plus écoresponsable possible" et sa première collection de maillots de bain recyclés en mars 2020. Vendus quasi exclusivement en ligne, ses maillots ont trouvé leur public, et l’entrepreneuse espère lever des fonds à l’issue de la prochaine saison estivale pour accélérer son développement commercial.

Lauren Peuch, la créatrice de la marque toulonnaise Posidonie
Lauren Peuch, la créatrice de la marque toulonnaise Posidonie — Photo : Posidonie

La créatrice

Après 10 années passées dans les nouvelles technologies et le design, Lauren Peuch a décidé de consacrer 100 % de son temps à "un projet qui la fait vibrer". Ce projet s’appelle Posidonie et est né d’un double constat : l’accélération d’un mouvement de consommation responsable et une offre existante de maillots de bain dans laquelle elle ne se reconnaît pas.

Le concept

En 2020, à quelques jours du premier confinement, elle se lance et propose des maillots de bain pour femmes, "qui correspondent aux attentes de la nouvelle génération, tout en préservant les océans." Alors que 10 % de la pollution des océans provient des filets de pêche, elle trouve, en Italie, des tissus fabriqués à partir de ces filets. En Espagne, elle source un polyester 100 % recyclé. Au Portugal, un atelier fabrique ses maillots de bain, qu’elle commercialise et expédie depuis Toulon sous la marque Posidonie. "Alors que l’industrie textile est l’une des plus polluantes de la planète, mes maillots sont 100 % européens, mais en plus fabriqués exclusivement à partir de matières recyclées. Nous avons été jusqu’à bannir le métal ou le plastique en remplaçant les pièces permettant de régler les bretelles par un système de nœud, déposé, explique l’entrepreneuse. Des tissus à l’expédition, en passant par la production, j’ai choisi des procédés qui respectent le plus possible l’environnement."

La marque toulonnaise Posidonie utilise des matières 100 % recyclées pour confectionner ses maillots de bain.
La marque toulonnaise Posidonie utilise des matières 100 % recyclées pour confectionner ses maillots de bain. - Photo : Posidonie

Les perspectives

Ses premiers maillots sont commercialisés en mars 2020 et rencontrent leur public malgré le premier confinement, lié à l’épidémie de Covid-19 au printemps 2020. Spécialiste des outils numériques, Lauren Peuch mise sur la vente en ligne et veut attendre la fin de la saison estivale 2022 pour passer la vitesse supérieure, et développer, notamment, les ventes en boutiques. "Sept points de vente me font déjà confiance, à Saint-Tropez, à Aix-en-Provence ou en Belgique et je prévois de cibler de grandes enseignes comme Printemps ou les Galeries Lafayette et des magasins spécialisés en lingerie et maillots de bain", confie la dirigeante, qui envisage de lever des fonds - environ 300 000 euros - pour pouvoir embaucher, investir dans le développement commercial et s’internationaliser.

Sans toutefois divulguer son chiffre d’affaires, Lauren Peuch assure avoir enregistré 100 % de croissance en 2021 avec Posidonie et s’est entourée de 5 personnes. Elle vise une croissance de 50 % pour 2022, avec une bonne trentaine de modèles, soit plus du double de l’année dernière. Posidonie a aussi entrepris plusieurs collaborations, qui lui permettent de gagner en notoriété : avec une dessinatrice locale, Agathe Marty, avec la marque marseillaise Bebel et cet été avec Oustao Décoration.

"En 2023, nous voulons tripler notre collection", affirme Lauren Peuch, convaincue qu’il y a "une place à prendre pour les marques qui ont une promesse entière. La nôtre est de proposer aux femmes de nager dans un monde qui a du sens, d’être élégantes tout en préservant l’environnement."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition