Marseille

Biens de consommation

La marque de puériculture Bebel en levée de fonds

Par Hélène Lascols, le 02 juin 2022

Fondée en 2017 à Marseille autour d’un sac à langer, la marque Bebel a depuis étendu son offre. Elle espère lever 300 000 euros d’ici le mois de juillet pour soutenir sa croissance en France et à l’international.

La marque Bebel a été créée par Sarah Keramidas, Charlotte Daumas et Clara Keras
La marque Bebel a été créée par Sarah Keramidas, Charlotte Daumas et Clara Keras — Photo : Anthony Toulon

Les deux associées fondatrices ne savaient même pas coudre un bouton lorsqu’elles ont créé leur entreprise, Bebel (Blonde et brune en layette), autour d’une idée : réinventer le sac à langer. Avec l’aide d’un atelier de couture de Marseille, et après de nombreux essais et une bonne dose de persévérance, elles conçoivent un sac à langer en double gaze de coton. "Cette première collection avec six coloris nous lance fin 2017, notre boutique en ligne décolle et nous sommes contactées par des boutiques physiques ", explique Sarah Keramidas, qui codirige l’entreprise avec Charlotte Daumas et Clara Keras, qui a rejoint l’aventure en 2018.

Objectif 300 000 euros

Avec plus de 150 références fabriquées de manière écoresponsable en France (deux ateliers marseillais, dont l’Esat Saint-Jean) et au Portugal, des collections permanentes et des collaborations avec d’autres marques, les produits d’équipement pour jeunes parents de Bebel, des sacs à langer aux trousses en passant par les couvertures et les layettes, sont présents auprès de 70 revendeurs, en France, mais aussi en Suisse, en Belgique et au Koweït. Boosté par les confinements liés à la crise sanitaire, le chiffre d’affaires de l’entreprise a atteint 404 000 euros en 2021.

La marque Bebel s’est fait connaître avec ses sacs à langer et compte désormais 150 références de produits pour les jeunes parents.
La marque Bebel s’est fait connaître avec ses sacs à langer et compte désormais 150 références de produits pour les jeunes parents. - Photo : Anthony Toulon

"Aujourd’hui, nous sommes en levée de fonds participative sur la plateforme Tudigo pour financer notre croissance", confie Sarah Keramidas. Les trois associées se sont fixé un objectif minimum à 150 000 euros mais espèrent lever un total de 300 000 euros d’ici à la fin du mois de juillet avec l’ambition, à terme, de devenir une marque référence sur le marché de la puériculture, un marché qui pèse 750 millions d’euros en France.

"Alors que l’environnement concurrentiel s’est démultiplié sur la toile, cet apport doit nous permettre de développer de nouveaux produits, d’investir dans la communication en ligne, de capitaliser sur notre communauté de 40 000 personnes, d’augmenter notre présence en boutiques pour prendre des parts de marché en Europe, et pourquoi pas aux États-Unis, où nous venons de signer notre première boutique", complète Clara Keras. Les entrepreneuses souhaitent maintenir le ratio actuel de 70 % de ventes réalisées sur leur boutique en ligne et ciblent en priorité une augmentation du panier moyen (80 euros aujourd’hui), grâce à l’apport de nouveaux produits.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition