La Ciotat : Commercialisation d'Athelia V

Par Didier Gazanhes, le 06 mars 2015

Zone d'activités. La commercialisation de la zone Athelia V, extension de 63 ha de la zone Athelia à La Ciotat vient d'être lancée par Marseille Provence Métropole.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Marseille Provence Métropole, la ville de La Ciotat et l'association d'entreprises Athelia Entreprendre ont officiellement lancé la commercialisation de la zone Athelia V, à La Ciotat. 63 hectares vont ainsi être aménagés, dont 23 hectares seront commercialisés. « Nous parlons de l'extension depuis de nombreuses années, mais cette fois-ci, nous y sommes », confie Thierry Chaumont, le président d'Athelia Entreprendre, l'association qui fédère les entreprises du site. Les quatre zones Athelia existantes totalisent déjà 250 entreprises, soit 4.000 emplois. « Sur l'extension, nous allons proposer 98.000 m² de surface et nous devrions générer 1.500 nouveaux emplois sur le site », a de son côté confié Guy Teissier, président de la communauté urbaine de Marseille Provence Métropole, qui a par ailleurs annoncé que MPM va investir 130 millions d'euros dans l'ensemble des zones d'activité du territoire durant les prochaines années. Sur Athelia V, la communauté urbaine souhaite accueillir des entreprises qui se développent dans un contexte d'innovation ou d'activité industrielle de pointe (santé, biomédical, NTIC, activité maritime off-shore...).




Des PME innovantes

Ainsi, la toute première entreprise à s'installer sur le site sera LD Travocéan. Initialement installée aux Docks, à Marseille, cette PME de 50 salariés est spécialisée dans les travaux maritimes. Elle a obtenu en juillet 2014 un permis de construire pour réunir son bureau et ses locaux d'activité sur Athelia V. « MPM souhaite ainsi accueillir dix à vingt TPI/PMI innovantes, appartenant au tissu local, en croissance. Cette opération répond à une forte demande exprimée de locaux d'activité de « petites surfaces », de 100 à 800 m² », confie-t-on à la communauté urbaine. Les travaux ont débuté en septembre 2014 et devraient s'étaler sur une période de vingt mois. Le parc vise par ailleurs une certification Iso 14001.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition