Alpes-Maritimes

Industrie

Klearia s'implante sur la Côte d'Azur

Par Nathalie Bureau du Colombier, le 24 mai 2018

Conceptrice d’un système d’analyse des eaux permettant de révéler instantanément toutes traces de pesticide ou de métaux lourds, la société Klearia a quitté la région parisienne il y a tout juste deux mois pour Valbonne. La qualité de vie des sept collaborateurs a été déterminante dans le choix des Alpes-Maritimes. 

La mallette «Panda», élaborée par Klearia, sera présentée en exclusivité mi-juin lors d’Achema, le salon mondial qui réunit à Francfort les spécialistes de l’environnement et des biotechnologies.
La mallette «Panda», élaborée par Klearia, sera présentée en exclusivité mi-juin lors d’Achema, le salon mondial qui réunit à Francfort les spécialistes de l’environnement et des biotechnologies. — Photo : Photo D.R.

Une heure trente à fulminer chaque jour dans les bouchons parisiens… Un temps précieux que Clément Nanteuil préfère mille fois passer auprès de ses jeunes enfants. Cet ingénieur, spécialiste des microsystèmes d’analyse né à Paris, a fondé la société Klearia, conceptrice d’un système d’analyse des eaux permettant de révéler instantanément toutes traces de pesticide ou de métaux lourds, près du plateau de Saclay (Essonne) en 2012.  

2018 sera véritablement l’année du changement pour le fondateur de Klearia et de ses sept collaborateurs. Outre le démarrage de la commercialisation de son produit phare « Panda », l’entreprise vient tout juste de quitter la capitale pour la Riviera.

5 M€ d’investissement dans l’Eco-Vallée

Hébergée depuis deux mois au CNRS, Klearia prévoit d’investir 5 M€ dans l’aménagement d’un siège social, d’un centre de production et dans des bureaux de R&D au cœur de l’Eco-Vallée, le long du Var. « L’écosystème est particulièrement favorable dans notre domaine avec la présence de sites pilotes dans le traitement de l’eau. Nous regardons une implantation du côté de la zone d’activités de Carros. L’objectif étant d’être proche de Nice », explique Clément Nanteuil. 

En contrepartie de cet investissement et de l’engagement à créer une quarantaine de nouveaux emplois sous quatre ans, Klearia bénéficie d’un soutien financier à hauteur de 750 000 € (prime à l’aménagement du territoire, dispositif Ariane). Accompagnée par l’agence Team Côte d’Azur et le Pôle Safe, l’entreprise a aussitôt adhéré au Pôle Aqua Valley. « Nous avons examiné plusieurs implantations possibles à Aix-en-Provence, Lyon, Rennes et Nantes, mais nous avons été particulièrement conquis par le dynamisme de la ville de Nice », précise Clément Nanteuil.  

Simplifier l'analyse de l'eau

Au terme de trois ans de maturation, Kléaria a déposé un brevet et signé ses tout premiers contrats avec des industriels en 2015. L’analyseur portable qui détecte l’arsenic, les pesticides et autres métaux lourds dans les usines d’embouteillage et dans les usines de traitement de l’eau se veut « aussi simple à utiliser qu’un test de grossesse », selon ses concepteurs. « Il suffit en effet d’injecter quelques millilitres de produit. En quelques minutes, le système indique ensuite la concentration en polluant, alors qu’il faut deux à trois semaines dans le cadre d’un prélèvement et de l’analyse en laboratoire pour des eaux embouteillées », explique Clément Nanteuil.

La mallette «Panda» de Klearia sera présentée en exclusivité mi-juin lors d’Achema, le salon mondial qui réunit à Francfort les spécialistes de l’environnement et des biotechnologies.

La mallette «Panda», élaborée par Klearia, sera présentée en exclusivité mi-juin lors d’Achema, le salon mondial qui réunit à Francfort les spécialistes de l’environnement et des biotechnologies.
La mallette «Panda», élaborée par Klearia, sera présentée en exclusivité mi-juin lors d’Achema, le salon mondial qui réunit à Francfort les spécialistes de l’environnement et des biotechnologies. — Photo : Photo D.R.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail