La Ciotat

Nautisme

JeStockeMonBateau héberge les bateaux chez les particuliers

Par Didier Gazanhes, le 05 septembre 2019

La toute jeune société JeStockeMonBateau propose une plateforme qui permet aux plaisanciers de trouver des sites pouvant héberger leur bateau pour une courte ou une longue durée. La société vise une levée de fonds pour la fin de l'année.

Les fondateurs de la société
Brice Guintrand et Marine Bagnaud, les fondateurs de JeStockeMonBateau — Photo : D.R.

Les créateurs

Brice Guintrand et Marine Bagnaud ont choisi de se positionner sur un créneau particulier, celui de l’hébergement de bateaux. « Les ports sont totalement saturés.  En 2018, quand j’ai voulu acheter un semi rigide, j’ai pris conscience du problème de la place au port », confie Brice Guintrand, ancien moniteur de ski et de snowboard, notamment créateur du winterparc d’Orcières Merlette « En fonction des ports, il peut exister plus de trente ans d’attente, notamment dans l’Ouest. Même les ports à sec sont aujourd’hui saturés et certains ne sont pas ouverts le week-end. Dans tous les cas, le port à sec demande beaucoup de manutention. Le bateau n’est pas aisément disponible, même pour faire de simples réparations ou aménagements. Il existe plus de 55 000 plaisanciers en liste d’attente pour une place dans un port… » A la fin 2018, il s’associe à Marine Bagnaud, directrice artistique basée en Corse et ils fondent JeStockeMonBateau à La Ciotat.

Le concept

Les deux fondateurs se plaisent à dire que JeStockeMonBateau est un peu l’Airbnb de l’hébergement de bateaux. La jeune entreprise propose ainsi depuis le mois de juin 2019 une solution inédite aux propriétaires de bateaux : mettre en relation, via une plateforme web, des plaisanciers qui cherchent un lieu où installer leur bateau, avec des bateaux-stockeurs qui vont proposer de mettre à disposition un terrain, un entrepôt ou un garage. « Le bateau-stockeur décrit son offre, notamment si son site dispose d’un accès à l’eau ou non, de branchement électrique ou non… Ensuite, la réservation se fait, pour une courte ou une longue durée, comme pour une location de vacances ». Le modèle économique repose sur une commission de 20% prélevées sur les opérations réalisées via le site. JeStockeMonBateau a d’ores et déjà réalisé une première levée de fonds de 200 000 €, en love money afin de développer le site et de communiquer sur les réseaux sociaux. « Nous souhaitons pouvoir disposer du maximum d’offre. C’est le nerf de la guerre… »

Les perspectives

La start-up envisage une seconde levée de fonds afin d’accélérer son déploiement sur l’ensemble de l’Hexagone et pour pouvoir se développer également à l’international. « Nous travaillons sur des applications mobiles spécifiques pour les marchés étrangers. Il y a des pays où il n’existe même pas de ports ». JeStockeMonBateau envisage ainsi une seconde levée de fonds de 1 M€ pour la fin de l’année. « Nous souhaitons également internalisé le développement de nos applications et nous visons 40 000 utilisateurs d’ici à trois ans ». Ce qui représentera un chiffre d’affaires d’environ 1 M€.

Les fondateurs de la société
Brice Guintrand et Marine Bagnaud, les fondateurs de JeStockeMonBateau — Photo : D.R.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail