Aix-en-Provence

Agroalimentaire

Ipsag0 triple sa production de biscuits écoresponsables

Par Didier Gazanhes, le 03 juillet 2023

La société Ipsag0, qui transforme des denrées alimentaires inexploitées en farine à biscuits, vient de s’installer dans de nouveaux locaux de 130 m² à Aix-en-Provence, ce qui devrait lui permettre de tripler sa production. Engagée pour une alimentation plus saine et raisonnée, l’entreprise devrait sortir une troisième gamme de produits en 2023.

Thibault Venezia et Renaud Alouche, les fondateurs d’Ipsag0.
Thibault Venezia et Renaud Alouche, les fondateurs d’Ipsag0. — Photo : D.R.

La toute jeune société Ipsag0, créée en janvier 2022, a pour vocation de collecter des denrées alimentaires inexploitées afin d’en faire des poudres et farines utilisées dans la fabrication de biscuits, qui sont ensuite commercialisés sous la marque Ipsag0 (lire à l’envers 0 gaspi). Elle vient de s’installer dans de nouveaux locaux de 130 m², toujours à Aix-en-Provence. "Après une première année passée dans notre petit atelier de 25 m², nous avons fait la preuve de notre concept d’upcycling alimentaire. Il était temps pour nous de changer d’échelle", confie Thibault Venezia, qui a fondé l’entreprise avec Renaud Alouche.

Jusqu’alors, Ipsag0 pouvait fabriquer en moyenne 500 sachets par semaine. "Dans notre nouveau local, nous pourrons tripler ce volume", ajoute-t-il, précisant que cet aménagement a représenté un investissement de 210 000 euros, en grande partie financé par des prêts bancaires, de France Active, de Bpifrance, d’Initiatives Pays d’Aix… "Nous n’avons pas encore fait de réelle levée de fonds. Nous songeons à une éventuelle ouverture de notre capital, mais pour notre installation nous voulions voir comment nous allions nous en sortir avec le chiffre d’affaires (non révélé, NDLR) d’ores et déjà généré par notre activité". L’entreprise, qui compte sept associés, avait réalisé une opération de crowdfunding de 10 000 euros, à sa création, en février 2022 et ses produits sont aujourd’hui distribués au sein de quatre magasins de l’enseigne Biocoop et de sept implantations de Marcel & Fils. "Étant tous les deux focalisés sur la production, nous ne faisons que très peu de prospection commerciale. Nous avons déjà beaucoup de demandes entrantes, ce qui est très important. Avec le nouveau local, nous allons recruter une personne et pouvoir accueillir des stagiaires et des apprentis, ce qui va me permettre de davantage prospecter".

Réduire le gaspillage alimentaire

L’entreprise se mobilise pour une alimentation plus saine et raisonnée et pour la réduction du gaspillage alimentaire. "Les agriculteurs perdent en effet souvent 15 à 20 % de leur production. Nous leur permettons désormais de valoriser ce qui constituait jusque-là des pertes pour eux", précise le dirigeant. Ipsag0 a ainsi commencé en valorisant les drêches, ces résidus du brassage des céréales, que l’entreprise récupère auprès des brasseurs artisanaux de la région d’Aix-Marseille. "Nous les pressons, nous les déshydratons et nous les moulons pour les transformer en farine qui va servir à fabriquer des snackings, sains, bio et responsables". L’entreprise travaille également avec des producteurs de fruits et légumes bio et rachète les produits hors calibre qu’elle traite de la même façon. "Nous leur rachetons les produits, ce qui leur apporte un revenu", précise-t-il.

Aujourd’hui, l’entreprise doit encore travailler à optimiser son process afin de réduire ses coûts de production, notamment en énergie. "Nous pourrons alors commercialiser, non seulement des biscuits, mais également nos farines auprès d’autres acteurs de l’agroalimentaire". Ipsag0 vise un chiffre d’affaires de 380 000 euros en 2024 et devrait sortir une troisième gamme de produits courant 2023.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition