Région Sud

Réseaux

International, Europe et sport au menu de la CCI Paca

Par Hélène Lascols, le 03 juillet 2019

Lors de la dernière assemblée générale de la CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur, son président Roland Gomez a dévoilé sa feuille de route jusqu'en 2021. Axée autour de trois thématiques que sont l'international, l'Europe et le sport, elle tient compte de la nécessaire évolution du réseau, voulue par Bercy et pilotée de près par le président de CCI France, Pierre Goguet. 

Pierre Goguet, président de CCI France.
Roland Gomez, président de la CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur et Pierre Goguet, président de CCI France. — Photo : DR

Invité de la dernière assemblée générale de la CCI régionale Paca, le président du réseau CCI France, Pierre Goguet, a rappelé que « l’État ne s’est jamais autant soucié de son réseau consulaire » et que « les CCI restent le bras armé de l’économie en proximité dans les territoires en lien étroit avec les Régions. » Et dans un contexte de rareté des ressources financières, il a obtenu du ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire un pilotage rapproché, permettant de faire des points réguliers sur les avancées, mais aussi sur les problèmes rencontrés et les solutions qui pourraient être trouvées. Au rang de ces solutions, Pierre Goguet est un fervent militant du partenariat. 

Partenariat et mutualisation

Partenariat qui, en région Paca, est souvent mis en avant. Ainsi, le conseil régional est devenue l’un des premiers partenaires des CCI. Et Pierre Goguet n'a pas manqué l'occasion de le souligner : « Travailler ensemble chez vous est une réalité ! »

Une réalité qui s’accentue aussi entre CCI territoriales, puisque les quatre CCI des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, du Pays d’Arles et du Vaucluse ont créé le regroupement CCI Rhône Durance Développement avec l’ambition de mettre en commun leurs actions, de trouver des pistes en termes de mutualisation. Ce sujet est « majeur », pour le président de la CCI régionale Roland Gomez, et s’inscrit dans un « itinéraire régional », qui tient en quatre priorités et trois voies thématiques.

Un Parlement européen des entreprises en région ?

D’ici à 2021, la CCI régionale a déterminé des axes prioritaires « pour gagner en influence, faire gagner les entreprises, gagner en autonomie et faire gagner les territoires », a rappelé Roland Gomez.

Pour la CCI de région, il s’agira d’abord de monter en puissance dans la compétition internationale avec l’appui du dispositif Team Sud Export, dispositif pour lequel la Région Sud est pilote et qui apporte ses premiers résultats.

Le président Gomez entend aussi ancrer le réseau au niveau européen, porter la parole des entreprises auprès des institutions européennes et veut créer le Parlement européen des entreprises en région, en y ralliant Rhône-Alpes, la Toscane, la Ligurie, la Vallée d’Aoste, la Corse et la Sardaigne.

Miser sur les entreprises du sport

Enfin, la feuille de route fait la part belle au sport sous toutes ses formes (des grands événements comme le Grand Prix de France aux compétitions du dimanche) pour développer le potentiel « sportif » de l’économie locale : « selon une étude réalisée par la CCI Marseille Provence, le sport représente 10 000 emplois, 1,5 Md€ de CA rien qu’au niveau de la Métropole. La Région Sud est la 2e région française en nombre de sportifs professionnels qualifiés et d’entreprises du secteur », a rappelé Roland Gomez. Le sport est d’autant plus important pour les acteurs économiques du territoire que se profilent les Jeux Olympiques de Paris 2024, auxquels la Région espère bien participer en accueillant des épreuves…

Pierre Goguet, président de CCI France.
Roland Gomez, président de la CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur et Pierre Goguet, président de CCI France. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.