Var

Réseaux économiques

Hynomed crée un écosystème pour promouvoir l'hydrogène

Par Hélène Lascols, le 22 octobre 2020

Un nouvel acteur varois pour le développement de l’hydrogène vert a vu le jour. Baptisée Hynomed, cette société veut déployer deux premières stations de production et de distribution d’hydrogène tout en fédérant autour d’elle un écosystème pour une mobilité propre, à la fois terrestre et maritime.

Albert Perez, directeur Activités nationales & Sud d'Engie Solutions, Jacques Bianchi, président de la CCI du Var et Richard Curnier, directeur régional de la Banque des territoires en Paca ont lancé la société de projet Hynomed.
Albert Perez, directeur Activités nationales & Sud d'Engie Solutions, Jacques Bianchi, président de la CCI du Var et Richard Curnier, directeur régional de la Banque des territoires en Paca ont lancé la société de projet Hynomed. — Photo : CCI du Var

Dès 2017, la CCI du Var et ses partenaires, réunis dans le consortium Hynovar, prenaient position sur la filière hydrogène avec la volonté affichée de faire du Var un territoire hydrogène pionnier et exemplaire. Confortés dans leur vision par différentes récompenses et par la sélection du projet Hynovar lors du premier appel à projets « Écosystèmes de mobilité hydrogène » lancé par l’Ademe en 2018, trois actionnaires ont lancé la SAS Hynomed, détenue à 51 % par Engie solutions et à parts égales par la CCI du Var et la Banque des territoires.

Une solution terrestre et maritime

L’ambition de cette nouvelle société de production et de distribution d’hydrogène vert est de pérenniser la mobilité hydrogène, « notamment à travers un levier maritime, ce qui est une première en France », se félicite Albert Perez, directeur Activités nationales et sud d’Engie solutions. Le projet industriel Hynomed, rendu possible par l’alliance du public et du privé et soutenu par la Région Paca, entend aussi prendre part au plan de relance du gouvernement, dont 7 milliards sont consacrés au développement de l’hydrogène. « Si le Var pouvait en gagner ne serait-ce que 10 %, ce serait légitime », confie Jacques Bianchi, président de la CCI du Var.

Au total, 6,4 millions d’euros ont d’ores et déjà été débloqués par l’Ademe, dont 4,2 millions d’euros ont été versés à Hynomed au titre des investissements en infrastructures et en sa qualité de mandataire des aides à l’acquisition de véhicules H2. Par ailleurs, 2,2 millions d’euros ont été versés aux Bateliers de la Côte d’Azur, une compagnie maritime toulonnaise qui développe une navette à passagers en partenariat avec la start-up cannoise Hyseas Energy.

Développer les usages

Au-delà des investissements, tout l’enjeu pour les actionnaires d’Hynomed est de développer les usages, terrestres et maritimes, qui permettront de viabiliser le modèle économique des futures stations, pour lesquelles « 7,4 millions d’euros seront investis, confie Julien Chauvet, président de la nouvelle entreprise. Dès l’été 2021, la construction d’une station métropolitaine, située sur le Port de Brégaillon, à La Seyne-sur-Mer, sera lancée pour une livraison prévue un an plus tard. » Cette station permettra l’avitaillement de sept à 10 bus hydrogène de la métropole Toulon Provence Méditerranée, d’environ 50 véhicules utilitaires légers et de la navette maritime d’une capacité de 250 passagers des Bateliers de la Côte d’Azur. Le démonstrateur installé à Signes, à proximité du Circuit du Castellet, sera par ailleurs agrandi. Puis, à partir de 2023 ou 2024, d’autres stations pourraient voir le jour dans le Var et en région Paca. Hynomed devrait ainsi engranger du chiffre d’affaires dès 2022 et prévoit d’en réaliser 1,5 million d’euros en 2025.

Le président Jacques Bianchi a appelé tous les acteurs du territoire, à penser dès 2021, au « verdissement hydrogène » de leurs flottes, car « nous avons besoin de vos commandes de véhicules. » Et les actionnaires d’Hynomed ne manquent pas d’idées : à moyen terme, les stations pourraient alimenter les engins de manutention portuaire, les flottes industrielles et agricoles, voire une desserte ferroviaire. À travers son lancement, Hynomed amorce finalement la pompe d’une vaste filière industrielle pourvoyeuse de croissance et d’emplois non délocalisables.

Albert Perez, directeur Activités nationales & Sud d'Engie Solutions, Jacques Bianchi, président de la CCI du Var et Richard Curnier, directeur régional de la Banque des territoires en Paca ont lancé la société de projet Hynomed.
Albert Perez, directeur Activités nationales & Sud d'Engie Solutions, Jacques Bianchi, président de la CCI du Var et Richard Curnier, directeur régional de la Banque des territoires en Paca ont lancé la société de projet Hynomed. — Photo : CCI du Var

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail