Industrie

Florame : Miser sur l'export et l'innovation

Par Alexandre Léoty, le 08 juin 2012

Cosmétique et aromathérapie La société Florame, basée à Saint-Rémy de Provence, fait reposer son modèle de croissance sur une recherche constante de l'innovation, mais aussi sur une stratégie internationale. La PME, qui possède douze boutiques à l'étranger, devrait en ouvrir une nouvelle aux États-Unis dès 2013.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

International et innovation. Tels sont les deux piliers majeurs sur lesquels la société Florame appuie aujourd'hui sa stratégie. Côté international, le spécialiste de l'aromathérapie et de la cosmétique bio se veut conquérant. «La distribution de nos produits est majoritairement nationale, précise cependant Romain Ruth, directeur général de la société. Outre les six boutiques que nous détenons en propre - à Paris, Montpellier, Reims et Saint-Rémy de Provence -, nous sommes présents dans plus de 1.200 points de vente, un peu partout en France. Principalement des magasins bio et des pharmacies. L'export représente cependant 15% de notre chiffre d'affaires. C'est clairement pour nous un relais de croissance important». La société, qui possède déjà douze boutiques à l'étranger - six au Japon, trois à Taïwan, une en Corée, une en Espagne et une en Suisse - distribue ses produits dans 35 pays. Ses cibles les plus importantes: le Japon, la Belgique, la Russie et la Turquie. «À l'international, au-delà de nos propres boutiques, la distribution se fait plutôt par le biais des grands magasins, des pharmacies et des parfumeries, précise Romain Ruth. Car les réseaux de magasins spécialisés y sont assez peu développés». Florame devrait inaugurer en 2013 une nouvelle boutique, cette fois-ci aux États-Unis. «À terme, si nous nous projetons dans plusieurs années, nous souhaiterions disposer d'une boutique dans chacun des pays où nous sommes présents, confie Romain Ruth. Nous avons encore beaucoup de choses à faire à l'international».




Made in Provence

Second pilier stratégique de la société: l'innovation. Sur ce plan, Florame entend être exemplaire. « Nous souhaitons proposer des produits innovants sur tous les segments de marchés sur lesquels nous sommes positionnés», explique Romain Ruth. À savoir, tout d'abord, l'aromathérapie. Sur ce marché, avec un catalogue de 140 huiles essentielles, majoritairement issues de l'agriculture biologique, Florame peut déjà s'enorgueillir d'une position enviable. «Nous avons derrière nous une très longue expérience de la spécification analytique des huiles essentielles, rappelle Romain Ruth. Nous travaillons dans la transparence la plus absolue au service de la qualité maximale». Sur le marché de la cosmétique biologique, la société estime être «la mieux-disante du point de vue environnement, éthique et technique». Son sourcing, l'entreprise le réalise dans le monde entier. «Y compris dans des contrées très éloignées comme le Groenland, sourit Romain Ruth. Et nous faisons du commerce équitable au sens strict. Certains producteurs nous fournissent d'ailleurs leur huile depuis vingt ans! Nous garantissons aux agriculteurs des prix avec des contrats annuels. Nous souhaitons réconcilier le local et le global». Florame, dont le catalogue, riche de plus de 700 références, est en constante évolution, réalise ainsi l'intégralité de sa production en Provence. Dans son usine de Saint-Rémy de Provence, chez des confrères voisins ou dans les unités de fabrication des autres entreprises du groupe familial local qui la chapeaute depuis dix ans, Provence Nature Développement.




Nouveau diffuseurultrasonique

Son sens de l'innovation, la société fondée il y a 23 ans l'exerce également en mettant au point de nouveaux produits périphériques à son coeur de métier. Comme la clé USB, sortie fin 2011, que l'on branche à son ordinateur ou en voiture et qui diffuse des brumes d'huiles essentielles. Ou encore le tout nouveau diffuseur ultrasonique, commercialisé depuis le mois dernier. «Ce n'est pas une diversification, puisque nous avons toujours imaginé de nouveaux systèmes de diffusion, insiste Romain Ruth. Cela fait partie intégrante de l'ADN de la marque».

Florame



Saint-Rémy de Provence Romain Ruth 70 à 75 salariés CA: 11M€ 04 90 92 54 50 www.florame.com

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail