Bouches-du-Rhône

Cosmétique

Florame construit une nouvelle usine pour maîtriser sa production

Par Didier Gazanhes, le 13 octobre 2020

La société Florame, basée à Saint-Rémy de Provence et spécialisée dans l’aromathérapie et la cosmétique bio, croit en l’avenir. Elle a acquis 20 000 m² de terrain et envisage de regrouper toutes ses équipes dans une nouvelle usine de 3 800 m² d’ici à la fin 2022.

Fabrication de cosmétiques par la société Florame
La société Florame, basée à Saint-Rémy de Provence, fabrique près de 350 produits différents en aromathérapie et cosmétique bio. — Photo : DR

C’est dans la zone de la Massane, à Saint-Rémy de Provence, commune où l’entreprise est installée depuis sa création et dont le nom figure sur ses packaging depuis maintenant trente ans, que Florame va construire sa nouvelle usine sur un terrain de 20 000 m². « Nous disposerons alors d’un bâtiment de près de 5 000 m² qui nous permettra de tripler notre surface dédiée à la production », confie Paul-Benoit Chevalier, directeur du développement de Florame, spécialisé dans l’aromathérapie (huiles essentielles, huiles végétales et eaux florales) et la cosmétique bio. « Ce projet est un investissement lourd de près de 5 à 6 millions d’euros, soit à peu près la moitié de notre chiffre d’affaires (11,5 M€ en 2019, NDLR). Les premiers produits devraient sortir des chaînes de production à la fin 2022. Il s’agit d’un vrai investissement, d’un vrai engagement sur le territoire », précise le directeur général Romain Ruth, dont la famille a acquis l’entreprise de 65 salariés au début des années 2000.

Une meilleure maîtrise des délais

A Saint-Rémy de Provence, Florame réalise l’assemblage, le mélange des huiles essentielles. En revanche, les grandes séries de produits cosmétiques sont à l’heure actuelle fabriqués chez des sous-traitants locaux ou dans d’autres usines détenues par la famille Ruth en Provence. « Le nouveau site va nous permettre d’intégrer la production de l’ensemble des produits cosmétiques. Nous aurons alors une meilleure maîtrise des délais, de la qualité et nous améliorerons la traçabilité. Notre chiffre d’affaires se répartit à 50/50 entre nos deux activités. Mais c’est la cosmétique qui tire notre croissance. Nous faisons de +5 à +10 % en aromathérapie et + 50 % en cosmétique. Nous envisageons également de mettre en place une unité de distillation qui nous permettra de produire nous-mêmes nos huiles essentielles », précise Romain Ruth. L’outil pourra également être mis à la disposition de producteurs locaux qui souhaiteraient distiller leurs productions.

Fabrication de cosmétiques par la société Florame
Fabrication de cosmétiques par la société Florame - Photo : DR

Croissance à l’export

L’entreprise enregistre annuellement des croissances de 8 à 10 %. « En 2020, nous avons tiré notre épingle du jeu car nous marchons sur deux jambes : la cosmétique et l’aromathérapie. La première a bien sûr été à l’arrêt pendant deux mois mais, en contrepartie, il y a eu un enthousiasme des consommateurs pour l’aromathérapie, qui a permis de compenser la baisse des produits cosmétiques. Les gens avaient du temps et ont voulu faire leurs propres compositions. Certaines huiles essentielles, comme le ravintsara qui agit pour stimuler l’immunité, ont connu de fortes ventes », ajoute le dirigeant.

Depuis l’été 2020, la cosmétique a retrouvé ses niveaux de vente classique. « Le port du masque entraîne des irritations, la sécheresse de la peau. Autant de problématiques pour lesquelles nous avons des solutions ».
Florame a également largement développé son activité à l’export. « Nous réalisons en moyenne 10 % de notre chiffre d’affaires sur les marchés étrangers. Cette année, nous avons connu une croissance de 40 %, principalement en Europe. Nous sommes vendus dans près de 33 pays dans le monde et nous passons par des importateurs/distributeurs ».

L’entreprise commercialise ses produits via les réseaux spécialisés de magasins de distribution de produits bio et compte près de 1 200 points de vente en plus de ses deux boutiques en propre, installées à Saint-Rémy de Provence et à Paris depuis les origines de la société.

Fabrication de cosmétiques par la société Florame
La société Florame, basée à Saint-Rémy de Provence, fabrique près de 350 produits différents en aromathérapie et cosmétique bio. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail