Var

Vin

Estandon Coopérative en Provence assume sa force coopérative

Par Hélène Lascols, le 18 février 2020

En clamant haut et fort son attachement aux valeurs de la coopération, en modernisant son image, son outil de production et son management, Estandon Coopérative en Provence a développé une « expérience Estandon », qui rencontre le succès sur tous les marchés, en France et dans 40 pays.

Philippe Brel, directeur d'Estandon depuis 26 ans.
Philippe Brel, directeur d'Estandon depuis 26 ans. — Photo : Estandon

Troisième PME varoise en termes de chiffre d’affaires, première entreprise vitivinicole de Provence, Estandon Coopérative en Provence (Cercle des Vignerons de Provence, NDLR) est l’union de 300 vignerons coopérateurs, qui représentent 10 % de la production des Vins de Provence. Ensemble, ils produisent 20 millions de bouteilles par an (dont 65 % en AOC) pour un chiffre d’affaires cumulé de 45,50 M€ en 2018, dont 25 % réalisés à l’export. Fière de son statut coopératif, l’entreprise brignolaise a choisi d’assumer et de porter les valeurs de la coopération à travers le changement de nom commercial intervenu en 2018, un projet d’entreprise lancé en 2010 et une vision notamment incarnée par son directeur général Philippe Brel, qui a « sans cesse le regard tourné vers l’avenir et qui croit en l’intelligence collective. »

Une stratégie de valorisation

Cette intelligence collective est au cœur d’une stratégie, qui court jusqu’en 2020, une stratégie partagée par les 120 salariés et 300 viticulteurs, que Philippe Brel résume ainsi : « Aujourd’hui, nous ne sommes plus dans une logique de croissance, mais davantage de valorisation. » Faut dire que ces dernières années, la croissance n’a jamais fait défaut, notamment portée par sa marque phare, Estandon, qui a franchi le million de bouteilles vendues en 2014. Pour élargir les expériences de consommation, la coopérative élabore dès 2012 un « ovni », un vin rosé de garde baptisé Estandon Légende. Lumière, Solstice et Insolence arrivent successivement en 2015 et 2016. La gamme se construit petit à petit pour faire naître en 2017 la gamme Cœur d’Estandon où tout l’ADN de la marque s’exprime. Ainsi, « notre gamme de produits signée Estandon, qui réalisait 6,50 M€ en 2011, a dépassé les 18,50 M€ en 2017, et nous avions prévu d’élever Estandon à 20 millions d’euros en 2020. » Ce cap a été franchi courant 2018, avec 18 mois d’avance. Dès cette année, l’Union est ainsi partie « à la découverte de la vraie nature des vins et des terroirs », avec deux nouvelles cuvées mais aussi le « Vin Nu », une cuvée sans sulfite et « Terre de Saint-Louis », un rosé garanti sans résidu de pesticides.

Moderne et libérée

La valorisation a aussi concerné l’outil de production dont la dernière étape est intervenue l’année dernière. Au total près de 6 M€ d’euros ont été investis sur trois ans dans la conception et la mise en place de deux nouvelles lignes de mise en bouteilles qui associent nouvelles technologies et amélioration des conditions de travail. « Nous avons doublé la puissance de notre deuxième ligne de production, nous avons gagné en productivité, notre effectif a acquis de nouvelles compétences et nous avons choisi les dernières innovations technologiques, comme l’injection de gaz inerte ou la stérilisation automatique des lignes de conditionnement, pour garantir une meilleure conservation », détaille Philippe Brel.

Enfin, l’outil ne serait rien sans les hommes. Convaincus que « c’est en se groupant autour d’un projet que les hommes et les femmes peuvent se dépasser et accomplir de belles choses », Éric Lambert, président d’Estandon Coopérative en Provence et son directeur général ont libéré l’énergie créatrice des collaborateurs autour d’une idée simple : l’enchantement du client ne doit pas être obtenu au détriment des conditions de travail des salariés, ni des vignerons. « Au contraire, ces derniers ne pourront délivrer le meilleur d’eux-mêmes que s’ils sont enthousiastes, respectés et écoutés », confie Philippe Brel.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail