Toulon

Services

Ernestor digitalise l’aide à domicile

Par Hélène Lascols, le 11 octobre 2022

Ernestor, c’est le nom du nouvel assistant dédié à l’aide à domicile. Il a été imaginé par deux entrepreneurs toulonnais du secteur des services à la personne, Thomas Duval et Pierre Hugues. Une première application à destination des particuliers a été lancée il y a six mois et une nouvelle offre BtoB, Ernesteam, sera proposée avant la fin de l’année 2022.

Hugues Pierre et Thomas Duval, les fondateurs d’Ernestor
Hugues Pierre et Thomas Duval, les fondateurs d’Ernestor — Photo : Ernestor

Les créateurs

Hugues Pierre, 13 ans d’expérience dans le secteur du service à la personne, a fondé, avec Thomas Duval, Domicordia, une entreprise de services à la personne, qui compte trois agences à Toulon Hyères et Brest. De leur expérience commune est né un logiciel maison visant à faciliter le recours aux services à la personne et aux aides associées.

Le concept

Ce logiciel maison a depuis 2021, un nom, Ernestor et mène depuis sa propre existence. Il s’agit d’un nouvel assistant dédié à l’aide à domicile. "Notre mission : rendre les services à la personne accessibles, confortables et intuitifs pour tous. Nous sommes bien plus qu’un annuaire. Nous faisons la mise en relation, nous assurons ensuite le suivi, la télégestion et les avis", explique Thomas Duval. L’idée sous-jacente de cette première application de gestion globale des services d’aide à domicile pour particuliers, intervenants et agences est de lutter contre le travail non déclaré, qui "représente en 2020, plus de 50 % des interventions d’aide à domicile, selon les deux entrepreneurs. Avec Ernestor, nous diminuons les difficultés administratives, nous réduisons les risques liés au travail illégal, nous facilitons l’accès aux aides."

Les perspectives

Depuis son lancement au printemps 2022, l’application BtoC d’Ernestor a été téléchargée plus de 800 fois sur IOS et plus de 1 300 fois sur Android. "Nous avons, en récurrent, environ 670 utilisateurs clients et 460 utilisateurs intervenants (garde d’enfant et ménage)", confie Hugues Pierre. Une autre offre, BtoB, est en cours d’ajustement. Baptisée Ernesteam, elle s’adresse aux agences, qui peuvent ainsi valider l’intervention d’un salarié, jusqu’à l’édition de la feuille de paye. Le modèle économique ne repose pas sur l’abonnement, mais sur une commission, perçue à chaque mise en relation. Pour les pros, la start-up propose aussi l’octroi d’une licence. Une fois Ernesteam dévoilée, Thomas Duval et Hugues Pierre, lauréats 2020 de Réseau Entreprendre Var, espèrent boucler une première levée de fonds de 300 000 à 400 000 euros d’ici la fin de cette année. Objectif : "se doter des moyens financiers pour cibler en priorité les agences et ainsi leur permettre de couvrir rapidement le territoire national." Si l’application est cantonnée pour l’heure aux services de garde d’enfant et de ménage, ils prévoient de l’étendre dans un second temps, aux prestations de maintien à domicile.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition