Toulon

Industrie

Témoignage « En quatre mois, ma start-up Crazylog a réussi à innover avec les Chantiers de l'Atlantique »

Par Hélène Lascols, le 25 septembre 2019

Jean-Yves Kbaier, dirigeant de l'entreprise Ennovia et Crazylog, une jeune pousse spécialisée dans l’édition de logiciels, s’est associé aux Chantiers de l’Atlantique pour créer une solution commune de gestion en temps réel de la documentation technique d’actifs industriels.

Jean-Yves Kbaier dirige les sociétés Ennovia et Crazylog. La première est spécialisée dans l'ingénierie de maintenance, la seconde développe des solutions logicielles à forte valeur ajoutée pour la gestion d'actifs industriels.
Jean-Yves Kbaier dirige les sociétés Ennovia et Crazylog. La première est spécialisée dans l'ingénierie de maintenance, la seconde développe des solutions logicielles à forte valeur ajoutée pour la gestion d'actifs industriels. — Photo : DR

« Nous sommes entrés aux Chantiers de l’Atlantique il y a deux ans pour mettre en place une solution d’aide à la maintenance pour le maintien en condition opérationnelle des frégates Lafayette, basées à Toulon. Nous avons ensuite déployé la même solution pour les frégates de surveillance et pour le Monge, un bâtiment d’essais et de mesures, basés à Brest. C’était pour mes équipes d’Ennovia (15 salariés, 1,50 M€ de CA), spécialistes de la maintenance industrielle dans les secteurs de l’énergie, de l’oil & gas, du nucléaire et de la gestion des déchets, leur première expérience en maintenance navale militaire.

J’ai eu ensuite l’opportunité de rencontrer différents interlocuteurs du chantier naval dont une ancienne camarade de promo, en charge de l’innovation. Ensemble, nous avons alors identifié un intérêt à fusionner nos outils respectifs. D’un côté QuickBrain un logiciel développé par Crazylog, partenaire d’Ennovia, pour optimiser les processus de maintenance et de réparation d’installations industrielles. De l’autre, ScanEdit, une application mobile mise au point par les Chantiers de l’Atlantique pour consulter facilement la documentation technique des navires de croisière. Ces deux innovations obéissaient à une même logique, à une même philosophie et que ce soit chez nous à Toulon, ou chez eux à Saint-Nazaire, les équipes ont vite compris que nous avions la possibilité de développer quelque chose ensemble.

Nous avons réalisé les tests, ils nous ont ouvert en grand les portes de leur entreprise et nous avons, assez naturellement, associé les fonctionnalités de ces deux outils, complémentaires, pour faire naître une solution pratique et nomade pour l’opérateur de terrain, pour une gestion en temps réel de la documentation technique.

« Tout le monde est gagnant »

En quelques mois, nous sommes passés d’une logique de sous-traitance à une logique partenariale et nous avons finalement conclu un accord équilibré où notre start-up Crazylog (4 collaborateurs pour 500 000 € de CA) y gagne tout autant que les Chantiers de l’Atlantique qui emploient plus de 3 000 salariés et ont réalisé plus de 1,6 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2018.

Crazylog est devenu distributeur officiel de cette nouvelle solution, estampillée « Chantiers de l’Atlantique », que je peux proposer à nos clients des secteurs du maritime, de l’Oil & Gas, de la valorisation des déchets ou de la production d’énergie.

Avec le recul, je me dis que j’ai rarement vu ça en France : la simplicité des échanges, la rapidité (trois à quatre mois, N.D.L.R.) pour mettre au point une solution et trouver un accord, la qualité de la relation entre un grand donneur d’ordres et son fournisseur. Les Chantiers considèrent leurs sous-traitants comme de vrais partenaires, conscients qu’ils apportent chacun leur valeur ajoutée, leur expertise, et ensemble, ils peuvent viser l’excellence et poser les bases d’une relation dans laquelle tout le monde gagne. Ainsi, ils ont la possibilité de s’adjoindre les services des meilleurs et en l’occurrence, le risque était nul, alors que les gains sont extraordinaires parce que la relation s’en trouve consolidée.

Cette expérience nous a permis de gagner en crédibilité, de proposer un nouveau produit à notre catalogue et d’imaginer de réaliser d’autres partenariats de ce type avec d’autres clients grands comptes, qui ont tous des « logiciels maison ». Et, avec les Chantiers de l’Atlantique, le partenariat continue avec la création d’une infrastructure complète de stockage et d’analyse des données collectées sur les bateaux de croisière et les sous-stations électriques fabriquées par les Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire. Une première en France ! »

Jean-Yves Kbaier dirige les sociétés Ennovia et Crazylog. La première est spécialisée dans l'ingénierie de maintenance, la seconde développe des solutions logicielles à forte valeur ajoutée pour la gestion d'actifs industriels.
Jean-Yves Kbaier dirige les sociétés Ennovia et Crazylog. La première est spécialisée dans l'ingénierie de maintenance, la seconde développe des solutions logicielles à forte valeur ajoutée pour la gestion d'actifs industriels. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.