Var

Tourisme

En 2021, Var Tourisme mise sur la fidélisation

Par Hélène Lascols, le 25 mars 2021

Après avoir conforté ses clientèles au cours de l’été 2020, l'agence de promotion touristique du Var déploie en 2021 un plan d’actions pour les fidéliser et ainsi relancer la consommation touristique le plus tôt possible.

Guillaume Decard, président de Var Tourisme.
Guillaume Decard, président de Var Tourisme. — Photo : Var Tourisme

Après avoir conforté sa position de première destination touristique derrière Paris et sa part de marché sur le marché régional, en 2019, le Var et ses professionnels du tourisme ont vécu une année 2020, marquée par un été de tous les records et une année complète impactée par la crise sanitaire. "La Région et le Var, en particulier, ont performé et le département a confirmé ses clientèles nationales (Île-de-France, Sud, Rhône-Alpes, Hauts-de-France) et internationales (Allemagne, Belgique, Pays Bas). En revanche, sur l’année, le secteur touristique a enregistré une baisse de 21 % des nuitées, soit 15 millions de nuitées en moins et une baisse globale de chiffre d’affaires d’1,4 milliards d’euros", détaille Martine Felio, directrice de Var Tourisme, l’agence de promotion touristique du département. Pour mémoire, ces recettes annuelles avoisinaient en 2019 les 3,7 milliards d’euros.

Objectif : fidélisation

Dans ce contexte exceptionnel de crise du Covid-19, Var Tourisme engage pour 2021 "un plan d’actions qui se veut ambitieux et complémentaire des actions du Comité régional de tourisme de la Région Paca et qui prend en compte les attentes des offices du tourisme pour relancer la consommation touristique", souligne Guillaume Decard, président de l’agence de promotion touristique depuis la fin de l’année 2020.

Au total, une enveloppe de 700 000 euros sera ainsi consacrée à la promotion et au marketing de la destination. "Un budget en hausse en raison d’une participation non négligeable de tous les territoires du département, d’une subvention également en hausse du département et d’économies réalisées en interne et réaffectées à des opérations de visibilité", ajoute Guillaume Decard.

Dès le 28 mars, un plan de communication (350 000 euros sur l’année) sera déployé avec pour cibles privilégiées : les clientèles fidèles d’Île-de-France, de la Région Paca, de Rhône-Alpes et des Hauts-de-France, mais aussi la clientèle, plus récente, en provenance d’Occitanie. "Cette promotion se fera autour de deux axes, renforcés par la pandémie : le green tourisme et le slow tourisme. Nous communiquerons aussi auprès des télétravailleurs parce qu’avec 75 % d’hébergements non marchands (résidences secondaires, amis, familles) et un cadre exceptionnel, nous pensons avoir une vraie carte à jouer", précise Martine Felio.

Et d’ajouter : "cette fidélisation est primordiale pour déclencher l’achat de nouveaux séjours en 2021." Mais aussi favoriser la reprise des entreprises touristiques, qui n’auraient pu maintenir leur offre sans les prêts garantis par l’État (PGE), le chômage partiel ou encore le paiement des congés payés. "Aujourd’hui, tous ces entrepreneurs supportent néanmoins très mal de vivre sous perfusion, ils sont prêts pour la reprise, certains en ont profité pour réaliser des investissements. Désormais, ils n’ont qu’une envie : reprendre le travail", conclut Guillaume Decard.

Guillaume Decard, président de Var Tourisme.
Guillaume Decard, président de Var Tourisme. — Photo : Var Tourisme

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail