Alpes-Maritimes

Commerce

Emilie and the cool kids fête ses 13 ans et 13 boutiques

Par Olivia Oreggia, le 18 octobre 2019

L’enseigne de pâtisserie niçoise née en 2006 vient d’ouvrir sa treizième boutique à Arles. Les pâtisseries américaines d’Emilie and the cool kids font désormais recette jusqu’à Lille et en Islande. D’autres ouvertures sont prévues en 2020 aux quatre coins de France, en plus d’une nouvelle activité.

La success story d'Emilie and the Cool kids a débuté avec cette boutique du centre-ville niçois il y a 13 ans. Le concept de coffee-shop créé par Céline Molière et Émilie Zmaher, ne cesse depuis d'essaimer. Une nouvelle branche verra par ailleurs le jour début novembre.
La success story d'Emilie and the Cool kids a débuté avec cette boutique du centre-ville niçois il y a 13 ans. Le concept de coffee-shop créé par Céline Molière et Émilie Zmaher, ne cesse depuis d'essaimer. Une nouvelle branche verra par ailleurs le jour début novembre. — Photo : O. Oreggia

La dernière boutique en date Emilie and the cool kids est arlésienne. Elle a ouvert ses portes au public en même temps que la nouvelle zone commerciale de Montmajour dans laquelle elle s’est implantée le 16 octobre dernier. Il s’agit du treizième point de vente de l’enseigné née à Nice en 2006.

6 boutiques, 7 franchises

Aujourd’hui, l’entreprise pâtissière compte 6 boutiques en propre, essentiellement sur la Côte d’Azur mais aussi à Reykjavik en Islande où s’est installée la cofondatrice, Emilie Zmaher, ainsi que 7 franchises, des Alpes-Maritimes à Lille en passant par Marseille. « Avec nos boutiques, nous avons dépassé cette année les 2 millions d’euros de chiffre d’affaires et comptons une quarantaine de salariés », précise Céline Molière, cofondatrice de l’enseigne. La partie traiteur représente près de 10 % de l’activité.

Une nouvelle branche début novembre

Et le développement n’est pas près de ralentir. En 2020, cookies, bagels et autres muffins seront déployés dans de nouvelles boutiques en Bretagne, à Reims ou encore en région parisienne, et ce exclusivement en franchise. Céline Molière confirme : « Notre métier n’est pas d’être simplement franchiseur. Nous développons et déployons le concept depuis nos boutiques de Nice, Cannes et Polygone Riviera. Je reste sur ce territoire que je connais bien ». Et la chef d’entreprise niçoise aura fort à faire avec le lancement d’une nouvelle activité prévue début novembre, au sein de l’extension du centre commercial Cap 3000 à Saint-Laurent-du-Var. « Il s’agit d’une nouvelle branche. Nous restons dans la pâtisserie américaine mais avec un concept de salon de thé plus premium », détaille la dirigeante. L’enseigne s’appellera : Bad girls, good cakes.

La success story d'Emilie and the Cool kids a débuté avec cette boutique du centre-ville niçois il y a 13 ans. Le concept de coffee-shop créé par Céline Molière et Émilie Zmaher, ne cesse depuis d'essaimer. Une nouvelle branche verra par ailleurs le jour début novembre.
La success story d'Emilie and the Cool kids a débuté avec cette boutique du centre-ville niçois il y a 13 ans. Le concept de coffee-shop créé par Céline Molière et Émilie Zmaher, ne cesse depuis d'essaimer. Une nouvelle branche verra par ailleurs le jour début novembre. — Photo : O. Oreggia

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.